Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Sécher les cours pour la planète

BELGIQUE

Pour la quatrième semaine consécutive, des jeunes Belges manifestent au lieu d’aller en cours pour mettre la pression sur la politique climatique du gouvernement.
Plus de 30 000 jeunes, dont 12 500 à Bruxelles, ont manifesté hier en Belgique pour la quatrième semaine consécutive contre le réchauffement climatique, un mouvement initié par des lycéens pour mettre la pression sur le monde politique. Quelque 3 000 personnes se sont ainsi rassemblées le premier jeudi à Bruxelles, 12 000 le deuxième et 35 000 la semaine passée.
« Nous devons tous demander aux responsables de notre planète de résoudre ce problème dès maintenant, d’écouter les experts et de jurer que le climat sera une priorité jusqu’à ce que nous soyons à l’abri », poursuit Anuna De Wever, devenue une vedette médiatique dans son pays et cible de menaces de morts sur Facebook. Elle scande en anglais : « Que voulons-nous ?
La justice climatique ! Quand le voulons-nous ? Maintenant ! ».
« Je n’ai pas envie de me retrouver dans vingt ans avec un climat détruit et de me dire que je n’ai rien fait », explique Elias, lycéen de 15 ans, affirmant faire « de petites choses », à son échelle, pour le climat : « éviter les bouteilles en plastique, prendre des petites douches, les transports
en commun ». Tim, un étudiant de 20 ans, ajoute : « j’essaye de faire de mon mieux et c’est bien que les gens agissent. Mais la grande différence sera faite par le gouvernement ». Les lycéens ont reçu jeudi le soutien de plus de 3 400 scientifiques belges, qui demandent dans une lettre ouverte aux autorités belges de se montrer plus ambitieuses sur le climat.
En France, un mouvement similaire est prévu à Paris pour la mi-mars.
AFP