Fil info
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ
16:56Festival départemental des sociétés de musique https://t.co/trKmC7mifq

Meurtre de Khashoggi : peine de mort requise contre cinq suspects

ARABIE SAOUDITE

Le procès des assassins présumés du journaliste saoudien a débuté hier.
Des zones d’ombre persistent. Le procureur général saoudien a formellement requis la peine de mort contre cinq suspects, à l’ouverture hier du procès des meurtriers présumés du journaliste Jamal Khashoggi. Critique à l’égard du pouvoir saoudien, il collaborait notamment avec le Washington Post, et avait été tué le 2 octobre par des agents saoudiens au consulat du royaume à Istanbul.
Trois mois après ce meurtre au retentissement mondial, un procès s’est ouvert, hier, devant une cour pénale de Ryad, selon un communiqué du procureur général publié par l’agence officielle SPA. Onze suspects ont comparu en présence de leurs avocats, ajoute le communiqué,
sans dévoiler leur identité 
Les avocats ont demandé à prendre connaissance des accusations exactes portées contre leurs clients et un délai pour les étudier. Le tribunal a accédé à leurs demandes, sans fixer de date pour la prochaine audience.
Après avoir un temps nié la mort du journaliste, Ryad a fini par expliquer qu’il avait été tué lors d’une « opération hors de contrôle » de l’État, supervisée par deux hauts responsables qui ont été destitués depuis.
Mais Ankara a accusé les « plus hauts niveaux » de l’État saoudien. Des médias turcs et américains, ainsi que la CIA, soupçonnent le prince héritier saoudien, surnommé MBS, d’avoir lui-même commandité l’opération contre Jamal Khashoggi. La Turquie a demandé l’extradition de 18 Saoudiens arrêtés dans leur pays et soupçonnés d’implication dans le meurtre. Mais l’Arabie saoudite a répondu qu’il n’était pas question d’extrader des citoyens saoudiens en Turquie en affirmant que les suspects seraient jugés dans leur pays.
Denombreusesorganisations dedéfensedesdroitsdel’Homme redoutent un procès expéditif qui épargnerait les commanditaires.
L.P. avec AFP