Fil info
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51# # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn
16:39Dordogne : Aide à la modernisation des structures touristiques en zone rurale -> https://t.co/aRKGPJASlO
16:22Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage -> https://t.co/rOrMQFrMmO
16:10Uzerche : Réhabilitation des logements sociaux de la Borie Blanche -> https://t.co/PpcUsDyjLp
15:33Indre : Les pompières prises en exemple par les Femmes solidaires -> https://t.co/fLVqbliYOn
15:31Indre : « Mens sana in corpore sano » pour l’ANPAA 36 -> https://t.co/rDCfacaROy
13:59Brive-la-Gaillarde : La distillerie Bellet cultive les saveurs d’antan -> https://t.co/wVugA9PpjP
13:30Périgueux : Migrations : un vrai projet de société -> https://t.co/h4Fi5as67w
08:35RT : Demain vend. 10h devant hôpital de Châteauroux au moment réunion conseil surveillance à propos de la vraisemblable… https://t.co/xNsgoH80yU

Le Nobel de la Paix va à la lutte contre les violences sexuelles

DOUBLE PRIX

Denis Mukwege et Nadia Murad ont reçu le Nobel
de la Paix vendredi.
L’un est gynécologue de 63 ans au Congo, surnommé
« l’homme qui répare les femmes » depuis qu’un documentaire
l’a montré à l’oeuvre dans son hôpital fondé en 1999 à Bukavu dans l’Est du pays. L’autre a 25 ans et a été esclave du groupe État islamique avant de parvenir à s’enfuir et devenir une ambassadrice de l’ONU. Ils s’appellent Denis Mukwege et Nadia Murad et ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix vendredi. Ils sont récompensés « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien Berit Reiss-Andersen.
Femmes, enfants et même bébés de quelques mois... Denis Mukwege a soigné quelque 50 000 victimes de viols dans son hôpital de Panzi. Des viols qu’il qualifie « d’armes de destruction massive ».
Sa co-lauréate irakienne, Nadia Murad, issue de la minorité Yazidie, a été réduite à l’esclavage sexuel en 2014 par le groupe jihadiste comme des milliers de filles et de femmes de sa communauté. Aujourd’hui, elle mène la bataille au sein de l’ONU, devenue ambassadrice pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.
Dès l’annonce du comité Nobel, les félicitations ont afflué de toutes parts, les Nations Unies saluant notamment « un prix fantastique » qui « aidera à faire avancer le combat ». Depuis 2008, une résolution affirme que les violences sexuelles en temps de conflit « peuvent constituer un crime de guerre, un crime contre l’humanité ou un élément constitutif d’un génocide ».