Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2

La guerre au Yemen a fait 10 000 morts depuis 2015

GÉOPOLITIQUE

Le conseil de sécurité de l’ONU demande une enquête après un raid de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite qui a décimé un groupe de 29 enfants. Une guerre jusqu’à présent perpétrée dans l’indifférence.
La guerre au Yémen a fait depuis mars 2015 quelque 10.000 morts, dont 9.500 civils, et provoqué « la pire crise humanitaire » au monde, selon
l’ONU. Le conflit oppose les forces gouvernementales aux rebelles Houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme) et qui se sont emparés
de la capitale Sanaa en 2014. Il a connu une escalade en 2015 quand l’Arabie saoudite a pris la tête d’une coalition militaire pour venir en aide aux forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi.
Impact dévastateur sur les enfants selon l’UNICEF
Les civils, en particulier les enfants, paient un lourd tribut dans la guerre. Jeudi, 29 enfants ont été tués dans des frappes aériennes contre un bus attribuées à la coalition. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le conflit a fait depuis 2015 environ 10 000 morts, dont 9 500 civils, et plus de 55 000 blessés. En juillet, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a dénoncé l’impact dévastateur du conflit sur les enfants (la moitié des quelque 22 millions d’habitants), dont 2 200 ont été tués et 3 400 blessés dans les combats.
« Il ne s’agit là que des chiffres que nous avons pu vérifier. Le nombre réel pourrait être bien plus élevé », a souligné la directrice exécutive de l’Unicef. Plusieurs raids imputés à la coalition ont fait de nombreuses victimes civiles, notamment contre une salle de mariage à Mokha en septembre 2015 (131 morts, la coalition a démenti être impliquée) et lors d’une cérémonie funéraire à Sanaa en octobre 2016 (140 morts).La coalition, accusée de multiples bavures, a admis sa responsabilité dans certains raids, mais accuse les Houthis d’utiliser les civils comme boucliers humains. Le Yémen a enregistré plus d’un million de cas suspects de choléra, dont 2 200 décès, depuis l’éclatement du conflit. Début août, l’OMS a annoncé que le Yémen risquait d’être touché par une nouvelle «vague majeure » de cas de choléra. Cet avertissement survenait au lendemain d’un raid aérien meurtrier visant le plus grand hôpital du Yémen dans la ville portuaire de Hodeida contrôlée par les rebelles, alors que le personnel de l’OMS préparait une campagne de vaccination. Selon une étude de l’Unicef de mars 2018, près d’un demi-million d’enfants ont abandonné l’école depuis l’escalade du conflit, ce qui porte à deux millions le nombre total d’enfants non scolarisés. « Une génération entière d’enfants au Yémen est confrontée à un avenir sombre en raison de l’accès limité ou inexistant à l’éducation », déclarait la représentante de l’Unicef au Yémen. Plus de 2 500 écoles sont hors d’usage, dont les deux tiers ont été endommagées par des attaques, 27% sont fermées et 7% sont utilisées à des fins militaires ou comme abris pour des personnes déplacées.
Selon l’Unicef, au moins 2 419 enfants ont été recrutés dans les combats depuis 2015. Dès mars 2017, le coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Stephen O’Brien, affirmait que le Yémen était le théâtre de la « pire crise humanitaire au monde ». Deux tiers de sa population ont besoin
d’assistance, et plus de sept millions « ignorent d’où proviendra leur prochain repas », avait-il indiqué. Selon l’Unicef, 78% des Yéménites vivent dans la pauvreté.
Avec AFP