Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

La grève chez Ryanair s’étend à l’Allemagne

SOCIAL

Le confit social au sein de la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair gagne en ampleur en Europe : les pilotes allemands rejoignent le mouvement de grève de leurs collègues de Suède, Belgique et Irlande. Ils réclament eux aussi une hausse des salaires.
Pas d’atterrissage pour le dumping social irlandais ». C’est derrière cette banderole (photo) que les pilotes allemands de la compagnie à bas coûts Ryanair ont annoncé hier rejoindre la grève, vendredi, des pilotes basés en Irlande, Suède et Belgique. « Nous ne voyons pas chez Ryanair la volonté de s’engager dans de réelles négociations salariales », a déclaré Martin Locher, président du syndicat Vereinigung Cockpit, qui demande de meilleures conditions contractuelles et une hausse des salaires.
Le principe de la grève avait été approuvé fin juillet par un vote des membres de Cockpit à 96%. Ce vote avait aussi fixé un ultimatum à Ryanair qui a expiré dans la nuit de lundi à mardi sans qu’un compromis n’ait pu être trouvé. Le mouvement social, qui concerne quelque 400 pilotes basés dans dix aéroports allemands, débutera vendredi à 01h01 GMT (03h01 locale) et s’achèvera samedi 11 août à 00h59 GMT (02h59 locale).
« Ryanair a exclu toute hausse des dépenses de personnel.
Parallèlement Ryanair n’a donné aucune indication sur les marges de manoeuvre pour trouver une solution. Ryanair est donc totalement responsable de l’escalade », a martelé Martin Locher.
Le malaise au sein du groupe a éclaté au grand jour à la suite d’un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit social et des annulations portant au total sur 20.000 vols dans les mois qui ont suivi. Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des négociations avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître.
En raison de la crise et des annulations de vols, le directeur général du groupe Michael O’Leary a renoncé à son bonus au titre de 2018, qui aurait pu atteindre un million d’euros.
Avec AFP