Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Trump-Poutine : un face-à-face de détente

HELSINKI

Les présidents américain et russe se sont retrouvés hier dans la capitale finlandaise pour un sommet aux allures de réconciliation.
Je pense que c’est un bon début. Très, très bon début pour tout le monde .» L’optimisme de Donald Trump semblait intact au terme d’un premier échange de plus de deux heures avec Vladimir Poutine, hier après-midi à Helsinki. Optimisme clairement affiché en amont de la rencontre par celui qui entend nouer « une relation extraordinaire » entre les deux puissances.
Et les propos du locataire du Kremlin n’étaient pas de nature à entamer cet enthousiasme.
« Les pourparlers se sont tenus dans une atmosphère franche et de travail. Je les considère très réussis et très utiles », a-t-il en effet affirmé à l’occasion d’une conférence de presse commune.
C’est donc dans une atmosphère marquée par les louanges des deux parties que s’est ouvert ce premier sommet américano-russe depuis 2014.
Tandis que les relations entre les deux pays sont loin d’être au beau fixe, le choix de la capitale finlandaise ne relève pas du hasard. Il se voulait, selon toute vraisemblance, le signe d’un processus de détente.
Comme ce fut le cas à plusieurs reprises ces dernières décennies, Helsinki ayant successivement accueilli les rencontres entre Ford et Brejnev en 1975, Bush et Gorbatchev en 1990, et Clinton et Eltsine en 1997. Avec, à chaque fois, un dégel des rapports américano-russes.
« Stupidité des Etats-Unis »
Ce qui a donc été une nouvelle fois le cas ce lundi. Et ce alors que le sommet se tenait avec en toile de fond l’enquête sur la présumée ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016. Vendredi dernier, douze agents du renseignement russe ont été inculpés. Ceux-ci sont mis en cause dans le piratage du parti démocrate.
Visiblement désireux d’afficher sa bonne volonté, Vladimir Poutine a déclaré : « Nous avons un accord entre les Etats-Unis et la Russie datant de 1999 sur l’aide dans les affaires criminelles et cet accord fonctionne encore. Dans ce cadre, (le Parquet américain) peut envoyer
une demande pour mener l’interrogatoire de ces gens qui sont soupçonnés. »
Dans un tweet assez peu banal pour un Président, Donald Trump avait de son côté préparé le terrain pour s’attirer les bonnes grâces de son homologue russe, notamment en expliquant la mésentente entre les deux pays par « la stupidité des États-Unis pendant des années
et aujourd’hui l’absurde chasse aux sorcières ».
Particulièrement bien disposé à l’égard de Donald Trump, Vladimir Poutine a versé au débat l’hypothèse d’une coopération dans les domaines
du pétrole et du gaz de schiste : « Nous pourrions travailler de manière constructive pour réguler les marchés internationaux, car nous ne sommes pas intéressés par une baisse extrême des prix. »
Une amorce de lune de miel ? Nombre d’observateurs considèrent que les deux chefs d’Etat pourraient effectivement trouver des terrains d’entente dans la mesure où ils partagent une même conception du monde, empreinte de la volonté de privilégier leurs intérêts nationaux.
A.M. avec AFP