Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm

Colombie : quel avenir pour les accords de paix ?

Dans ce pays rongé par la violence et les inégalités sociales, le droitier Ivan Duque a promis de revenir sur l’accord de 2016 signé avec les Farc.

La victoire du très conservateur
Ivan Duque, au second tour de la Présidentielle dimanche, est le reflet d’une société colombienne au sein de laquelle les progressistes ont traditionnellement du mal à percer. Et où les accords de paix signés avec les Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) en 2016 ont été rejetés par voie référendaire.
Le représentant de droite (Centre démocratique) l’a ainsi emporté avec 53,98% des suffrages exprimés face au candidat de gauche Gustavo Petro (Colombie humaine), qui a lui totalisé 41,8% des voix. En dépit de la défaite de ce dernier, c’est néanmoins la première fois que la gauche parvient à se hisser aussi loin lors d’un scrutin présidentiel.
Le 7 août prochain, Ivan Duque succédera ainsi au Président sortant Juan Manuel Santos. Dès l’annonce de son élection, celui-ci a renouvelé sa promesse électorale sur la révision des accords de paix. Sans indiquer toutefois en quoi consisteraient précisément les « corrections » annoncées.
« Marche arrière coûteuse »
Désormais transformée en Force alternative révolutionnaire commune, la Farc a immédiatement réagi en sollicitant un entretien et en appelant au « bon sens ». « Ce que le pays demande c’est une paix intégrale, qui nous mène vers la réconciliation attendue.
Contourner cet objectif ne peut être un programme de gouvernement », a-t-elle communiqué.
Rodrigo Londono, son responsable, a en outre fait valoir que la Colombie a « vécu les élections les plus tranquilles des dernières décennies, le processus de paix porte ses fruits ».
De son côté, Fabian Acuña, de l’Université Javeriana, estime qu’« une chose est le discours en campagne pour gagner, une autre quand on est en exercice.
Je crois qu’il serait très coûteux de faire marche arrière. »
Si la question des accords de paix a tout particulièrement retenu l’attention dans la sphère médiatique de la communauté internationale, Jacques Kourliandsky, de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), tient pour sa part à en relativiser le poids dans la campagne et dans le résultat. « La paix avec les Farc n’a pas été l’enjeu principal de l’élection. Les candidats ont parlé de beaucoup de choses, de fiscalité, d’éducation, de services de santé, de soutien aux agriculteurs…,
et du Venezuela », écrit-il dans une publication de l’association France Amérique latine datée du 5 juin dernier.
« Le candidat de droite n’avait pas à traiter un sujet qui de son point de vue relève de la justice ordinaire et de la police. Le candidat
de gauche a préféré centrer sa campagne sur l’égalité et la solidarité, garants selon lui de paix sociale », souligne-t-il. L’un et l’autre ayant, selon lui, en tête que « les facteurs de violence en Colombie vont bien au-delà des Farc ». Dominé par une droite omnipotente et aux affaires depuis des lustres, le pays est en effet gangrené par la corruption et d’importantes inégalités sociales, notamment en matière d’éducation et santé. Les Colombiens étant au quotidien confrontés à la violence de groupes armés impliqués dans le narco-trafic.
A.M. avec AFP