Fil info
08:35RT : Demain vend. 10h devant hôpital de Châteauroux au moment réunion conseil surveillance à propos de la vraisemblable… https://t.co/xNsgoH80yU
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih

L’Italie, cas extrême d’une Europe malade

Giuseppe Conte a obtenu hier la confiance des députés italiens, après celle des sénateurs, mardi. Le gouvernement d’union entre l’extrême droite et les populistes du Mouvement 5 Étoiles (M5S) est prêt à passer aux actes sans que l’Europe ne s’émeuve outre mesure. C’est fait : Giuseppe Conte, chef du nouveau gouvernement italien et homme lige de Matteo Salvini (La Ligue) et de Luigi Di Maio (M5S), a obtenu hier la confiance de la chambre basse du Parlement après celle du Sénat, mardi. Un vote sans surprise puisque le nouveau gouvernement dispose d’une majorité de 30 députés sur 630.
L’extrême droite et les populistes italiens ont donc les mains libres pour appliquer leur programme à la fois ultra-libéral et xénophobe. Deux mesures phares résument la philosophie politique des supposés « anti-système » transalpins : la création d’une flax taxe pour réduire l’impôt des ménages et des entreprises et le tour de vis contre les migrants et plus largement les étrangers avec l’ambition d’expulser 500 000 personnes. Si l’Union européenne s’est émue du caractère europhobe
de l’attelage Ligue-M5S, Giuseppe Conte s’est empressé de les rassurer en qualifiant mardi l’Europe de « notre maison
». Et en précisant, comme le rapporte le Figaro, qu’il est nécessaire de garantir « la stabilité financière et la confiance des marchés ». Avec un objectif : « combler le différentiel de croissance entre l’Italie et l’Europe ».
Un pouvoir d’achat en recul de 12% depuis 2007 Si l’Italie en est là, les causes sont à chercher du côté des politiques de l’Union européenne qui ont écrasé les peuples et, singulièrement, ceux du sud de l’Europe. Même des économistes libéraux le constatent: « Aucun mécanisme ne vient corriger la divergence des niveaux de revenus entre les pays de la zone euro; il n’y a pas de transfert des pays riches avec croissance forte vers les pays pauvres en croissance faible », analyse dans les Echos du 6 juin, l’économiste Patrick Artus. Et de préciser que « le PIB par habitant en Italie a baissé de 30% par rapport à celui de l’Allemagne; le pouvoir d’achat des ménages italiens a reculé de 12%, en niveau absolu, de 2007 à aujourd’hui.  l’appauvrissement des Italiens les a poussés vers les partis populistes ». En prime, le refus coupable de l’Union européenne d’accueillir dignement les réfugiés a attisé les discours de haine du Le Pen transalpin qui en a fait le thème de sa campagne. Désormais ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini veut pousser plus loin encore l’Europe forteresse.
F.V.