Fil info
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj
19:31Région : Aux côtés des réfugiés d’Obock... -> https://t.co/WxnDzgcEPz
19:30Région : Royaume du conte et des songes -> https://t.co/N4ghDOUNRo
19:25Périgueux : Le cheval dans toute sa beauté -> https://t.co/gIPyB1ZW11
19:22Beynac-et-Cazenac : Beynac, loin d’être un long fleuve tranquille -> https://t.co/IrNMtWn7r6
19:21Châteauroux : Transformer sa cuisine en salle de bains pour prendre soin de soi -> https://t.co/f0OpnWPrUQ
19:19Lurais : Retour en images sur la fête des barques -> https://t.co/4h7FwoOeac
19:14Indre : Resf se mobilise en urgence -> https://t.co/Sy4uWepnRk
18:13Marquay : La Dame Blanche veille sur le château Puymartin -> https://t.co/BBm9yeMZSA
18:07Périgueux : 45 Périgourdins morts en martyrs -> https://t.co/qGLvgYqEz3
17:56Uzerche : Escale d’art sur la route d’Aurillac -> https://t.co/WS2LQfyqKF
16:36# # - -Vienne : La viande à l’heure médiévale -> https://t.co/ZYCV4VzVqj
16:33# # - -Vienne : Une semaine pour se perfectionner -> https://t.co/tjfypXvAre
16:15Lissac-sur-Couze : Le vin est à l’honneur pour un week-end -> https://t.co/EGnOupY8BO
13:51 Sans doute !!!
13:16 On à pas les mêmes oreilles. ..
11:58Creuse : De l'innovation aussi sur le territoire creusois | L'Echo https://t.co/gnC3tR1VCb via

Les raisons d’une détente qui rassure le monde

ASIE

Les dirigeants des deux Corées se sont engagés vendredi à oeuvrer en faveur de la dénucléarisation en promettant qu’il n’y aurait plus de guerre sur la péninsule, lors d’un sommet historique dans la Zone démilitarisée.
Après une poignée de main très symbolique avec le président sud-coréen Moon Jae-in à la frontière, le leader nord-coréen Kim Jong Un a affirmé que la Corée était « au seuil d’une histoire nouvelle ».
Premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la guerre (1950-1953), il s’est dit « submergé par l’émotion » après avoir franchi la bordure de béton de quelques centimètres de haut qui représente la démarcation dans le village de Panmunjom.
En fin de journée, il a repassé la frontière et est rentré en Corée du Nord. « Les deux dirigeants déclarent solennellement devant les 80 millions de Coréens et le monde entier qu’il n’y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne et qu’en conséquence, une nouvelle ère de paix a commencé », affirment MM. Kim et Mooan dans la « Déclaration de Panmunjom » publiée à l’issue de la rencontre.
Déclarer la fin de la guerre
« La Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l’objectif commun d’obtenir, au moyen d’une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire », ajoutent-ils. Après avoir signé ce texte, MM. Kim et Moon se sont donné l’accolade, au terme d’une journée de chaleureux témoignages d’amitié entre deux hommes qui ont partagé en soirée un banquet en compagnie de leurs épouses.
Les deux voisins ont indiqué qu’ils chercheraient à rencontrer les Etats-Unis, peut-être aussi la Chine « en vue de déclarer la fin de la guerre et établir un régime de paix permanent et solide » sur la péninsule.
Faute de traité, les deux voisins sont toujours aujourd’hui techniquement en guerre.
Ce sommet, qui doit être le prélude d’un face à face très attendu entre M. Kim et le président américain Donald Trump, a suscité un concert de louanges dans les capitale La Chine satisfaite La Chine a mis en exergue le « courage » de MM. Kim et Moon, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a évoqué « un pas positif vers une résolution d’ensemble de plusieurs questions concernant la Corée
du Nord et le Kremlin ». Le secrétaire général de l’ONU Antonio a pour sa part salué « le courage et le leadership » des deux dirigeants lors d’un sommet « réellement historique ».
« Le chemin vers la paix est possible »
Ils ont montré que « le chemin vers la paix est possible, contre toute attente », s’est réjouie la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini. Les deux Corées se concerteront étroitement pour s’assurer de ne pas « répéter le passé malheureux qui a vu tourner court de précédents accords intercoréens », a assuré de son côté Kim Jong Un, dont le comportement a été scruté avec attention par les téléspectateurs du monde entier. « Il pourrait y avoir sur le chemin des retours de bâton, des difficultés et des frustrations », a poursuivi le dirigeant trentenaire. « Mais on ne peut parvenir à la victoire sans douleur ». En attendant, Nord et Sud ont décidé
que M. Moon se rendrait à l’automne à Pyongyang pour ce qui sera le quatrième sommet intercoréen.
Autre mesure symbolique : les deux camps sont convenus d’une reprise, en août, des réunions de familles séparées par la guerre, qui sont toujours des moments de très grande émotion.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.