Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

L’escalade en Syrie fait planer la menace d’un conflit mondial

CRISE

Trump prépare des frappes en Syrie, suivi par Macron. Cet engrenage présage le pire, analyse Michel Dolot, membre du bureau national du Mouvement de la paix.
Emmanuel Macron a affirmé jeudi sur TF1 avoir « la preuve que la semaine dernière des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore, et qu’elles ont été utilisées par le régime de Bachar al-Assad ». Mais le président français s’est montré flou à l’instar de Donald Trump, qu’il suit sans aucun recul et avant les conclusions des enquêtes internationales. « Nous examinons la situation de très près. Nous devons prendre des décisions, elles seront prises sous peu », a déclaré Trump. Le chef du Pentagone, Jim Mattis, a dénoncé le recours « tout simplement inexcusable » aux armes chimiques, signe que des bombardements se préparent. Jusqu’où ira cette escalade ? Michel Dolot, membre du bureau national du Mouvement de la paix, rappelle que « nous vivons dans une culture de guerre effrénée et c’est inexorablement que l’on s’avance en Syrie vers un conflit important dont les acteurs sont toutes les grandes puissances militaires, à l’exception de la Chine ». Le pacifiste insiste sur la « grande guerre de communication menée par des États qui veulent faire la guerre », soulignant que cette propagande ne fait pas bon ménage avec la vérité. Dans cet océan belliqueux, le mouvement fait entendre une autre voix : « cette situation nous amène à exiger tout de suite l’arrêt des bombardements, de jouer la carte multilatérale de l’ONU et de mettre en oeuvre toutes les solutions politiques, qui éviteraient que les gens meurent ». Le droit international doit prévaloir. Or les Etats-Unis veulent passer outre. « Cela ressemble beaucoup à ce qu’avait fait Powell à l’ONU quand il avait sortie sa petite fiole d’antrax à propos d’armes de destruction massive en Irak », constate Michel Dolot. « En tant que citoyen, la première chose à faire est de recouper les informations, ce qui est très difficile. Ce que nous disons c’est que vouloir ajouter des bombes aux bombes est proprement scandaleux ».
Françoise Verna

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.