Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Surenchère guerrière... via les réseaux sociaux

CRISE. Nouvelles surenchères suite aux attaques chimiques présumées, entre les Etats-Unis et la Russie, la seconde déployant sa police militaire dans la ville de Douma.

SYRIE
C’est évidemment par tweet que Donald Trump a averti hier matin la Russie de frappes imminentes contre la Syrie, peu après que Moscou
eut mis en garde contre tout acte pouvant « déstabiliser la situation déjà fragile dans la région ». « La Russie jure d’abattre n’importe quel missile tiré sur la Syrie. Que la Russie se tienne prête, car ils arrivent, beaux, nouveaux et ‘intelligents !’ Vous ne devriez pas vous associer à un Animal qui Tue avec du Gaz, qui tue son peuple et aime cela », a menacé en quelques signes le président américain.
« Les missiles intelligents doivent voler en direction des terroristes et non pas en direction du gouvernement légitime, qui lutte depuis plusieurs années contre le terrorisme international sur son territoire », a rétorqué sur Facebook la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova avant d’insinuer sur ce même canal que les frappes américaines contre le régime de Damas promises par Donald Trump pourraient servir à « effacer les traces des provocations» que les Occidentaux dénoncent comme une attaque à l’arme chimique dans l’enclave rebelle de Douma.
La Turquie, acteur clef dans le dossier syrien, a exhorté mercredi la Russie et les Etats-Unis à cesser leur « bagarre de rue » au sujet de possibles frappes contre le régime syrien à la suite d’une attaque chimique présumée. « L’un dit ‘J’ai de meilleurs missiles’, l’autre dit ‘Non, c’est moi qui ai de meilleurs missiles. Allez, chiche, envoie-les !’ (...) C’est une bagarre de rue, ils se bagarrent
comme des caïds. Et qui en paie le prix ? (...) Les civils », a déclaré le Premier ministre turc Binali Yildirim lors d’un discours à Istanbul.
Dans cette dispute, la Turquie est coincée entre son allié américain, avec qui les relations se sont dégradées depuis deux ans, et son partenaire russe, avec qui les rapports sont de plus en plus chaleureux, malgré une rivalité pluriséculaire.
Si la Turquie soutient l’opposition syrienne qui cherche à renverser depuis 2011 le régime de Bachar al-Assad, elle est surtout occupée à traquer les Kurdes dans le nord de la Syrie, et, pour se faire, coopère étroitement avec la Russie et l’Iran, parrains du régime syrien.
La Russie a finalement annoncé qu’elle allait déployer à partir d’aujourd’hui sa police militaire dans la ville de Douma en Syrie, dernière poche rebelle située dans la Ghouta orientale près de Damas, « pour assurer la sécurité, maintenir l’ordre et organiser l’aide aux habitants locaux », a déclaré le général Viktor Poznikhir lors d’une conférence de presse.Il a répété que la situation y était « totalement stabilisée ». Selon les Casques blancs syriens, les secouristes en zones rebelles, et l’ONG Syrian American Medical Society, des dizaines de personnes ont été tuées le 7 avril à Douma dans une attaque aux « gaz toxiques », imputée par les Occidentaux au régime de Bachar al-Assad, qui dément toute responsabilité.
Avec AFP