Fil info
18:42 en Corrèze aussi c est l Amérique 😉 je la love tro… https://t.co/RlpTUeHwyu
16:14RT : ⚠️ Le département est placé en ⚡️ Soyez prudents dans vos activités extérieures et vos déplacements… https://t.co/ADlGXECG2w

Ahed Tamimi face à ses juges

PROCÈS. L’adolescente devenue une icône sera jugée à huis clos.

ISRAËL
Après s’être entretenu avec l’avocate d’Ahed Tamimi et devant la foule de proches, de journalistes et de diplomates qui se pressaient au tribunal d’Ofer, en Cisjordanie occupée, le juge a ordonné hier que tout le monde quitte les lieux, à l’exception de la famille.
Ahed Tamimi, 17 ans, est avec sa mère Narimane et sa cousine Nour l’une des protagonistes d’une vidéo tournée le 15 décembre et devenue virale. On y voit Ahed et Nour Tamimi bousculer deux soldats devant la maison familiale à Nabi Saleh.
Un débat public n’est pas dans l’intérêt d’une mineure comme Ahed Tamimi, arrivée en blouson de prisonnière, entraves aux poignets et chevilles, a dit le juge.
L’avocate Gaby Lasky s’est indignée devant les journalistes, peu après leur évacuation. « Ils comprennent que les gens, dehors, s’intéressent à Ahed et à son affaire, ils comprennent qu’on enfreint ses droits et qu’elle ne devrait jamais être jugée, et le huis clos est le meilleur moyen que tout cela se passe loin des regards », a-t-elle ajouté.
Pendant les débats à huis clos, elle a ensuite plaidé que c’était avant tout l’occupation par l’armée israélienne de la Cisjordanie – où se sont produits les faits – qui était illégale, a-t-elle rapporté.
Les débats ont été ajournés au bout de deux heures jusqu’au 11 mars, le temps pour l’accusation de préparer sa réponse, a-t-elle dit.
Le procès pourrait prendre des mois.
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.