Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

Désormais en ruines, l’Irak attire tous les intérêts

KOWEÏT. Le pays, meurtri par la guerre, entend récolter 88 milliards de dollars pour se reconstruire, un chantier titanesque entamé hier lors d’une conférence internationale.

MÉDITERRANÉE
Pendant 3 jours, des centaines de responsables politiques, d’ONG et d’hommes d’affaires participent à cette conférence. Bagdad mise sur le secteur privé pour lever des fonds, alors que des milliers d’habitations sont détruites et 2,5 millions de personnes déplacées.
Ravagé par les guerres depuis 30 ans, l’Irak a annoncé il y a deux mois la « fin » d’une nouvelle guerre, cette fois contre Daech qui s’était emparé d’un tiers de son territoire dès 2014.
Mais la reconstruction du pays, deuxième producteur de pétrole de l’Opep, s’annonce longue et difficile. « Nous estimons que les besoins totaux de reconstruction en Irak s’élèvent à 88,2 milliards de dollars (71,9 milliards d’euros) », a déclaré hier le ministre de la Planification, Salmane al-Joumeili. Ces fonds « serviront d’abord à réhabiliter les personnes déplacées et reconstruire les services publics ».
Autre défi, l’Irak devra parvenir à surmonter ses divisions intercommunautaires et la corruption qui gangrène le pays, classé 166e sur 176 Etats par Transparency International en 2017.
Retour des déplacés
Outre les destructions matérielles, l’Irak fait face à une grave crise humanitaire, avec 2,5 millions de déplacés. La conférence doit permettre de financer leur retour « volontaire », estime le Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR). « Si les combats à grande échelle sont terminés (...), les stigmates demeurent dans tout le pays : les villes ont été durement endommagées, les communautés ont été disséminées et une génération d’enfants risque d’être perdue », a rappelé Bruno Geddo, représentant de cette organisation en Irak.
L’Unicef et ONU-Habitat ont pour leur part appelé à des investissements urgents pour restaurer les infrastructures et les services de base. L’OMS appelle la communauté internationale à « investir dans le secteur de la santé qui est dévasté », a indiqué Altaf Musani, son représentant
en Irak.
Dès lundi, des ONG - en majorité koweïtiennes - ont annoncé une levée de fonds de plus de 330 millions de dollars, dont 130 du Comité international de la Croix-Rouge.
Aujourd’hui, la conférence fera une large place au secteur privé, tandis que la journée de demain sera consacrée à l’annonce par les Etats participants du montant de leurs contributions financières. Avant de rejoindre Koweït, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est rendu hier à Bagdad pour assurer les responsables irakiens du « soutien de la France ». Il participe ce mardi à une réunion de la coalition internationale antijihadistes à Koweït en présence de son homologue américain Rex Tillerson, où 74 pays et organisations seront représentés.
Omar Hassan Abdulla (AFP)