Fil info
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY
22:56Région : Affaire Séréna : Un procès pour l’exemple ? -> https://t.co/r2TLnLKbVF
22:13Corrèze : Mouvement des Gilets Jaunes : les forces de sécurité seront mobilisées | L'Echo https://t.co/OivtCNEMPh via
21:47cérémonie de l'arbre de la Paix à Rosiers d'Egletons dans aujourd'hui https://t.co/niWGo6T8Oz

La Catalogne encore et toujours sans président

ÉLECTIONS. Le Parlement régional avait prévu d’investir hier le candidat exilé à Bruxelles Carles Puigdemont. Face aux menaces de Madrid, la séance a été reportée.

BARCELONE
Elle n’aura finalement pas eu lieu. La session d’investiture de Carles Puigdemont à la présidence de Catalogne, qui devait se tenir hier après-midi à Barcelone, a en effet
été repoussée.
Roger Torrent, président du Parlement catalan, l’a annoncé dès hier matin sans néanmoins donner de date. Il n’a en revanche pas manqué
de fustiger la Cour constitutionnelle
qui, saisie par le gouvernement
central, avait décrété samedi
invalide cette potentielle investiture.
Roger Torrent a estimé que les droits de millions de Catalans étaient ainsi bafoués.
Il a en outre indiqué que cet ajournement ne remettait en rien en cause le choix du président de la région, qui résulte « d’une volonté majoritaire des élus de la chambre », avant d’ajouter : « Et comme cette majorité est maintenue, je ne proposerai aucun autre candidat. » Le report a d’ailleurs, selon lui, pour unique objectif que le chef de file indépendantiste puisse être investi avec « toutes les garanties », soit sans risque d’être interpellé.
Il a également martelé que « ni la vice-présidente du gouvernement (espagnol) ni le tribunal constitutionnel ne décideront qui doit être le président ».
Déjà tendues à l’extrême, les relations entre Barcelone et Madrid ne semblent pas s’engager sur la voie d’un terrain d’entente. Un euphémisme
à l’heure où s’engage un énième rapport de force à travers un nouveau conflit juridique.
Aucun signe d’apaisement entre Barcelone et Madrid
Pour la Cour constitutionnelle, l’ancien et possible futur président exilé à Bruxelles, s’il veut se présenter devant la chambre, doit en premier lieu en formuler la demande d’autorisation auprès du juge de la Cour suprême, en charge de l’enquête le visant.
Ce que Carles Puigdemont a contesté devant la Cour constitutionnelle tandis que Roger Torrent a sollicité les juristes de la chambre afin d’en faire autant.
Les indépendantistes n’accordent pas le crédit de l’objectivité à cette juridiction, composée de membres nommés essentiellement par la majorité conservatrice qui dominait la chambre des députés à Madrid jusqu’en 2015. Notamment depuis qu’elle a annulé en 2010 une partie du statut conférant une autonomie élargie à la Catalogne.
Annulation qui constitue l’une des racines de l’actuel conflit.
De son côté, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, visiblement peu enclin à l’apaisement, a affirmé lundi : « Un homme en fuite, un homme qui a prétendu liquider de manière unilatérale la souveraineté et l’unité nationale ne peut être président de rien. »
Face à cet imbroglio politico-juridique, difficile pour l’heure de savoir quand et comment interviendra une issue au feuilleton catalan.
A.M. avec AFP