Fil info
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

Actions contre l’évasion fiscale : Apple contre Attac

FISCALITÉ

L’association altermondialiste se voit assignée en référé au TGI de Paris pour avoir réclamé au géant américain de payer sa « juste part d’impôts » au travers d’actions symboliques et non-violentes.
« Attac menace de réitérer des actions qui ont déjà causé un préjudice à Apple et qui aboutiront à vandaliser les magasins exploités par Apple, à mettre en péril la sécurité de ses employés et de ses clients et à causer un préjudice commercial à Apple »... Force est de reconnaître à la marque à la pomme l’art de verser dans la victimisation. Et celle-ci ne s’en tient pas là : elle a en outre assigné en référé, le 21 décembre dernier, l’association altermondialiste auprès du tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Elle affirme craindre un « risque imminent pour Apple, ses employés et ses clients».
Cette procédure fait suite à une action d’Attac dont des militants avaient occupé, le 2 décembre, la boutique de Paris-Opéra afin de dénoncer
« l’évasion fiscale massive pratiquée » par l’enseigne et réclamer qu’elle s’acquitte de l’impôt qui lui incombe au regard des sommes pharamineuses qu’elle engrange.
L’association dément en revanche toute initiative à caractère violent ou de nature à mettre en danger les clients ou les employés.
« Apple nous accuse de "vandalisme" et "d’atteinte à la sécurité" pour demander une astreinte en cas de future action alors que nos actions sont symboliques, non-violentes, menées à visage découvert et sans aucune dégradation matérielle », insiste Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France. Loin des casseurs pour lesquels Apple tente de les faire passer, les militants sont coutumiers d’actions marquant certes les esprits mais qui demeurent symboliques.
Le 3 novembre, pour la sortie du dernier smartphone, ils avaient déversé des pommes pourries sur le trottoir devant le magasin d’Aix-en-Provence. Et devant celui de l’Opéra à Paris, ils s’étaient rassemblés avec un gâteau d’anniversaire fictif pour souhaiter « un bon anniversaire à l’iPhone », « mais un mauvais anniversaire à l’évasion fiscale » dans le cadre de la campagne #ApplePayeTesImpôts.
A.M. avec AFP