Fil info
19:32 — Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30 — Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28 — Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 — - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 — Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48 — # # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07 — Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06 — RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05 — RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03 — RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00 — # # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51 — # # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn
16:39 — Dordogne : Aide à la modernisation des structures touristiques en zone rurale -> https://t.co/aRKGPJASlO
16:22 — Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage -> https://t.co/rOrMQFrMmO
16:10 — Uzerche : Réhabilitation des logements sociaux de la Borie Blanche -> https://t.co/PpcUsDyjLp
15:33 — Indre : Les pompières prises en exemple par les Femmes solidaires -> https://t.co/fLVqbliYOn
15:31 — Indre : « Mens sana in corpore sano » pour l’ANPAA 36 -> https://t.co/rDCfacaROy
13:59 — Brive-la-Gaillarde : La distillerie Bellet cultive les saveurs d’antan -> https://t.co/wVugA9PpjP
13:30 — Périgueux : Migrations : un vrai projet de société -> https://t.co/h4Fi5as67w
08:35 — RT : Demain vend. 10h devant hôpital de Châteauroux au moment réunion conseil surveillance à propos de la vraisemblable… https://t.co/xNsgoH80yU

La tension ne baisse pas en Iran

CRISE. 21 personnes sont mortes depuis le début des rassemblements, jeudi. 450 ont été arrêtées à Téhéran.

MANIFESTATIONS
Le bilan s’alourdit en Iran : au total, 21 personnes – dont 16 manifestants – ont été tuées depuis le début jeudi des rassemblements contre les difficultés économiques et le pouvoir, qui ont commencé à Machhad (nord-est) pour se propager rapidement à l’ensemble du pays. La capitale iranienne Téhéran est globalement moins touchée par les protestations que les villes petites et moyennes mais 450 personnes y ont été arrêtées depuis samedi, selon les autorités locales. Accusant une « petite minorité » de « fauteurs de troubles » qui utilisent la violence, le président iranien
Hassan Rohani a assuré que le gouvernement était déterminé à « régler les problèmes de la population », en particulier le chômage (12% de la population active). Les autorités ont déployé des forces de sécurité supplémentaires pour faire face au mouvement de protestations en cours, qui ne paraît pas être particulièrement structuré, notamment à sa tête.
Selon la télévision d’Etat, six manifestants sont morts dans des affrontements nocturnes avec les forces de l’ordre alors qu’ils tentaient de prendre d’assaut un poste de police à Qahderijan, dans la province d’Ispahan. A Khomeinyshahr, dans cette même région du centre de l’Iran, un enfant de 11 ans a été tué et son père blessé par des tirs de manifestants alors qu’ils passaient près d’un rassemblement.
Un membre des Gardiens de la révolution a par ailleurs été tué et un autre blessé par des tirs de fusil de chasse à Kahriz Sang (centre). Une centaine de personnes ont par ailleurs été arrêtées lundi soir dans la province d’Ispahan.
A Téhéran, une poignée de manifestants seulement a tenté de se rassembler dans le quartier de l’université, dans le centre de la capitale. Dans la capitale, « deux cents personnes ont été arrêtées samedi, 150 dimanche et environ 100 lundi », a déclaré le sous-préfet Ali-Asghar Nasserbakht à l’agence Ilna, proche des réformateurs.
Alors que le président américain Donald Trump a dénoncé mardi le régime « brutal et corrompu » au pouvoir en Iran, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a brisé son silence et accusé les « ennemis » de l’Iran de s’unir pour porter atteinte au régime. Le principal groupe réformateur, présidé par l’ex-président Mohammad Khatami, a condamné les violences commises et la « profonde duperie » des Etats-Unis, dans un communiqué publié par les médias.
« Les fauteurs de troubles ont profité des rassemblements et des protestations pacifiques pour (...) détruire les biens publics et insulter les valeurs sacrées religieuses et nationales », affirme le communiqué qui dénonce le soutien apporté par « les ennemis jurés du peuple iranien, et à leur tête les Etats-Unis (...) aux actions violentes ».
Avec AFP