Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

La commission veut enfoncer le clou des réformes structurelles

EUROPE

Maintenir le cap des réformes structurelles en les rendant incontournables : la philosophie générale des propositions de la commission pour rénover la zone euro. Soumis aux états le 15 décembre prochain.
C’est au commissaire européen Pierre Moscovici qu’il est notamment revenu hier de présenter les propositions de la Commission européenne pour rénover la zone euro.
Et d’être tout heureux de pouvoir porter une option qu’il défend depuis longtemps : « la mise en place d’un ministre européen de l’économie et des finances, président de l’Eurogroupe et vice-président de la commission ». Sans préciser cependant que celui-ci n’aurait aucun budget mais en soulignant que cela aiderait à la « transparence des décisions dans l’eurozone ». Transparence,
démocratie, citoyens... Les mots sont répétés à l’envi, pourtant, les annonces ne visent qu’à conforter un système en place, celui
qui aurait permis à la zone euro « d’aller mieux ». La seule ambition est de poursuivre les réformes structurelles entamées, dans les pays de la zone euro et dans ceux qui voudraient l’intégrer, car il faut « préparer l’avenir » car « le danger demeure » martèle Pierre Moscovici.
Pour y parvenir, la Commission propose de transformer l’actuel Mécanisme de stabilité européen en Fonds monétaire européen,
une structure qui fonctionnerait comme le FMI et qui aiderait les pays en difficulté... à condition qu’ils respectent les réformes demandées. Elle propose aussi d’intégrer le traité budgétaire dans les droits nationaux, inscrire dans chaque pays le respect des règles sur les déficits. Elle propose enfin de nouveaux « outils » qui auraient pour objectif d’obliger les états à s’engager dans un programme de réformes structurelles avec aides de la commission mais aussi vérifications et sanctions.
Ces propositions seront mises sur la table des gouvernements lors du conseil européen du 15 décembre prochain. Si l’Allemagne veut garder son droit de veto sur le MES, la France sera elle contrariée de voir ses propositions si peu prises en compte. Rien n’est donc encore écrit. A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.