Fil info
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X

Nouveau round de discussions pour régler le conflit

SYRIE. L’ONU va tenter mardi à Genève de reprendre la main sur le dossier syrien face à la diplomatie de la Russie qui s’est imposée comme un acteur incontournable.

POURPARLERS
Le médiateur de l’ONU Staffan de Mistura, qui a déjà organisé 7 cycles de discussions intersyriennes à Genève depuis 2016, sans succès, aura cette fois la satisfaction de voir les différentes composantes de l’opposition syrienne présenter une seule délégation face aux représentants du régime de Damas. Réunies à Ryad, elles ont en effet réussi après trois jours de discussions à former un comité unifié incluant des opposants modérés, tolérés par Damas. Les tenants d’une ligne dure contre le régime ont préféré se retirer plutôt que de renoncer à exiger le départ du président syrien Bachar al-Assad, comme condition à tout règlement du conflit. Car les négociations politiques ont jusqu’ici toutes échoué sur cet écueil. Pour le régime syrien, il est hors de question de discuter de l’avenir du chef de l’Etat. Il est en revanche disposé à accepter une nouvelle Constitution et l’organisation d’élections législatives
sous l’égide de l’ONU. Et fort de ses victoires militaires face aux rebelles et aux jihadistes, grâce à l’aide déterminante de Moscou, le régime est d’autant moins pressé de faire des concessions à Genève. M. De Mistura en est bien conscient. En septembre déjà, il avait appelé l’opposition syrienne à être «assez réaliste pour réaliser qu’elle n’a pas gagné la guerre». Et cet «optimiste incorrigible», espère bien réussir enfin à réunir autour d’une même table les délégués des deux camps qui ont toujours refusé de se parler face à face.
Si ce 8e cycle de pourparlers permet enfin de sortir de l’impasse politique, dans ce conflit qui a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés, ce sera avant tout une victoire de la Russie.
Car devant l’apathie de la médiation onusienne et l’inaction de l’administration américaine depuis l’élection de Donald Trump, le président russe Vladimir Poutine a multiplié avec succès les initiatives diplomatiques et militaires, avec l’aide de l’Iran, soutien de Damas, et de la Turquie, soutien des rebelles.
Sept réunions mêlant opposition et régime ont été organisées à Astana, au Kazakhstan, et quatre zones de «désescalade» des combats ont été mises en place en Syrie, là où l’ONU avait échoué. Lors d’un sommet jeudi à Sotchi (sud-ouest de la Russie), Poutine a rallié les présidents iranien et turc à l’idée d’un «Congrès du dialogue national» syrien en Russie rassemblant tous les acteurs du conflit.
Mais soucieux de ne pas heurter les susceptibilités du médiateur de l’ONU, il a souligné qu’un tel Congrès devrait servir de «stimulant» au processus de Genève. Pour Fiodor Loukianov, président du Conseil pour la Politique extérieure et de défense, les résultats du sommet de Sotchi vont avoir inévitablement une influence sur les discussions de Genève.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.