Fil info
01:19 — ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04 —     📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 — 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56 — International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50 — France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44 — France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48 — Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02 — Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59 — Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39 — Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04 — # # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02 — # # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47 — # # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45 — # # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25 — Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18 — # # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17 — # # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17 — # # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14 — # # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40 — Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35 — Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32 — Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10 — Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15 — Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18 — RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19 — Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Le pouvoir de la mafia

MAFIA. Constat en demi-teinte lors des Etats généraux de la lutte contre les mafias réunis à Milan jeudi et vendredi.

ITALIE
Une semaine après la mort du patron de la mafia sicilienne, Toto Riina, les Etats généraux de la lutte contre les mafias se sont ouverts jeudi à Milan, concluant ainsi un an de recherches de 220 experts. « Nous sommes dotés depuis longtemps de la législation antimafia la plus avancée (...), nous menons une action incessante depuis 25 ans, comment est-il possible que les mafias soient encore puissantes ? », s’est interrogé Franco Roberti, procureur national antimafia jusqu’à la semaine dernière. En effet, malgré l’emprisonnement de milliers de mafieux et la séquestration d’un patrimoine d’une valeur de 30 milliards d’euros, la mafia continue de prospérer en Italie et à l’étranger.
Mafia du bitcoin
Outre le trafic de drogues à grande échelle, la mafia est présente dans la grande distribution, la restauration, la construction, l’ensemble de la filière agroalimentaire, le sport, le trafic des migrants, la gestion des déchets…Cette implantation
plurisectorielle induit qu’aujourd’hui, elles tuent beaucoup moins que dans les années 1980-1990, l’efficacité de la corruption et des pressions auprès des acteurs locaux s’étant fortement renforcée.
« Nos ennemis sont des entités réactives, dynamiques (...) qui savent s’adapter aux changements de la société et de l’économie », a insisté M. Orlando, ministre italien de la Justice. Alessandro Pansa, ancien chef de la police italienne désormais chargé des informations pour la sécurité auprès du chef du gouvernement, parle même de la « mafia du bitcoin ». « Le cyberespace si prégnant dans notre vie quotidienne n’a pas de système de régulation ou de contrôle, et on y voit déjà des formes de criminalité très sophistiquées » ajoute t-il. « La mafia du bitcoin se substituera à celle que l’on connaît, mais ce sera toujours la mafia », a-t-il insisté.
Salomé Hénon--Cohin avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.