Fil info
18:35 — Indre : Une centaine de manifestants à l’appel des syndicats -> https://t.co/qqJQzjVhFQ
18:35 — Indre : Pour les retraités, «le compte n’y est pas» -> https://t.co/27g7WGfqj4
17:15 — Bergerac : CAB : le temps de travail des agents éclaté façon puzzle -> https://t.co/gxd3F8QxD2
17:11 — France : Les retraités restent déterminés -> https://t.co/O8viflF0x6
17:09 — RT : Mobilisation sociale en : le préfet demande aux manifestants et habitants de participer à la future concer… https://t.co/887GzevzqC
16:49 — Marquay : Dossiers du conseil communautaire -> https://t.co/obcn1gJny1
15:49 — Périgueux : Macron met les agents de la Sécu à la rue -> https://t.co/d41enQ2RI2
15:45 — Coulounieix-Chamiers : Notre santé indissociablement liée à celle de la planète -> https://t.co/NJWxP6RNLY
15:40 — Saint-Gaultier : Retour en images sur le marché de Noël -> https://t.co/YY3KNhi2jr
15:32 — La Châtre : Comme au collège, valorisons notre jeunesse ! -> https://t.co/dW8Qs5kmON
15:20 — Région : L'ex-député Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille -> https://t.co/EM2TwMICVX
10:44 — Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54 — Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53 — Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 — agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp

Le pouvoir de la mafia

MAFIA. Constat en demi-teinte lors des Etats généraux de la lutte contre les mafias réunis à Milan jeudi et vendredi.

ITALIE
Une semaine après la mort du patron de la mafia sicilienne, Toto Riina, les Etats généraux de la lutte contre les mafias se sont ouverts jeudi à Milan, concluant ainsi un an de recherches de 220 experts. « Nous sommes dotés depuis longtemps de la législation antimafia la plus avancée (...), nous menons une action incessante depuis 25 ans, comment est-il possible que les mafias soient encore puissantes ? », s’est interrogé Franco Roberti, procureur national antimafia jusqu’à la semaine dernière. En effet, malgré l’emprisonnement de milliers de mafieux et la séquestration d’un patrimoine d’une valeur de 30 milliards d’euros, la mafia continue de prospérer en Italie et à l’étranger.
Mafia du bitcoin
Outre le trafic de drogues à grande échelle, la mafia est présente dans la grande distribution, la restauration, la construction, l’ensemble de la filière agroalimentaire, le sport, le trafic des migrants, la gestion des déchets…Cette implantation
plurisectorielle induit qu’aujourd’hui, elles tuent beaucoup moins que dans les années 1980-1990, l’efficacité de la corruption et des pressions auprès des acteurs locaux s’étant fortement renforcée.
« Nos ennemis sont des entités réactives, dynamiques (...) qui savent s’adapter aux changements de la société et de l’économie », a insisté M. Orlando, ministre italien de la Justice. Alessandro Pansa, ancien chef de la police italienne désormais chargé des informations pour la sécurité auprès du chef du gouvernement, parle même de la « mafia du bitcoin ». « Le cyberespace si prégnant dans notre vie quotidienne n’a pas de système de régulation ou de contrôle, et on y voit déjà des formes de criminalité très sophistiquées » ajoute t-il. « La mafia du bitcoin se substituera à celle que l’on connaît, mais ce sera toujours la mafia », a-t-il insisté.
Salomé Hénon--Cohin avec AFP