Fil info
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg

L’autre voie de Puigdemont

ESPAGNE . Le président catalan destitué assure qu’une autre solution que l’indépendance de sa région restait possible.

POLITIQUE
« Je suis disposé et j’ai toujours été disposé à accepter la réalité d’une autre relation avec l’Espagne », a-t-il déclaré au journal belge Le Soir avant de préciser qu’il était prêt à envisager une autre solution que l’indépendance. «C’est toujours possible!
Moi qui ai été indépendantiste toute ma vie, j’ai travaillé pendant 30 ans à obtenir un autre ancrage de la Catalogne dans l’Espagne!».
« Je suis toujours pour un accord », a-t-il insisté, accusant le Parti populaire (PP, conservateur) du chef du gouvernement Mariano Rajoy d’être responsable de la montée de l’indépendantisme.
L’indépendantisme a été alimenté en Catalogne par l’invalidation en 2010 d’un statut d’autonomie conférant de très larges compétences
à la Catalogne, une annulation partielle ordonnée par la Cour constitutionnelle, saisie par le PP.
Carles Puigdemont est parti en Belgique après la déclaration d’indépendance votée au parlement catalan le 27 octobre, suivie quelques heures plus tard de la mise sous tutelle de sa région par Madrid qui a ordonné sa destitution et celle de son gouvernement.
Le gouvernement de Mariano Rajoy avait aussi dissous le parlement et convoqué des élections régionales pour le 21 décembre, auxquelles le dirigeant séparatiste envisage de se présenter même s’il est visé par un mandat d’arrêt de la justice espagnole, pour «rébellion».
Il précise cependant qu’il veut être le candidat d’une liste unitaire, ce qui semble difficilement réalisable à ce stade. Son parti, le conservateur PDeCAT, est en difficulté dans les sondages, dépassé par la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) avec laquelle il s’était allié pour gouverner depuis fin 2015 mais qui veut désormais se présenter en solitaire. «Je ne serai candidat que s’il y a un rassemblement», a-t-il déclaré.
AFP