Fil info
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
10:02À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Puigdemont renonce à des élections

CRISE. A la veille d’une très probable mise sous tutelle de la région, le président séparatiste s’est exprimé hier.

CATALOGNE
Le président catalan Carles Puigdemont a déclaré hier en fin de journée qu’il ne convoquerait pas d’élections régionales en Catalogne
pour surmonter son conflit avec Madrid, faute de garanties suffisantes du gouvernement, qui a demandé la mise sous tutelle de sa région.
Désormais, « il revient au Parlement (catalan) de déterminer les conséquences de l’application contre la Catalogne de l’article 155 » de la Constitution, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, une commission sénatoriale devait dans le même temps commencer hier soir à débattre de l’application de l’article 155 de la Constitution qui autoriserait le gouvernement central à « prendre le contrôle » de la Catalogne, un scénario inédit aux conséquences
incalculables. Les mesures envisagées sont draconiennes : destitution de l’exécutif indépendantiste de la région, mise sous tutelle
de sa police, de son Parlement et de ses médias publics, pour une période qui pourrait atteindre six mois, avant des élections régionales en 2018.
L’approbation des sénateurs, qui doivent voter ce vendredi, est en principe acquise. Car les conservateurs disposent de la majorité absolue au Sénat et peuvent aussi compter sur le soutien assuré du parti libéral Ciudadanos né en Catalogne contre l’indépendance.
M. Rajoy avait déjà douché mercredi tout espoir de dialogue avec M. Puigdemont. « Vous me dites que les institutions catalanes ont demandé le dialogue et que ma réponse a été l’article 155 et c’est vrai », avait répondu Mariano Rajoy à un élu indépendantiste
catalan au Congrès des députés, avant d’insister : « C’est la seule réponse possible, la seule. »
« Grave situation extraordinaire »
Avant son allocution d’hier, Carles Puigdemont avait transmis le matin au Sénat une lettre dans laquelle il protestait par avance : « Pour régler ce que le gouvernement de l’État a qualifié de "grave situation extraordinaire", on va créer une situation extraordinaire encore plus grave en arrachant à la Catalogne son autonomie politique. »
Décidés à aller de l’avant coûte que coûte, les indépendantistes avaient, eux, prévu de mobiliser leurs partisans à partir de vendredi,
par le biais des puissantes associations ANC et Omnium Cultural,
dont les dirigeants ont été placés en détention pour « sédition » à la mi-octobre.
Ces mouvements sont capables de rassembler à chaque manifestation des dizaines de milliers – voire des centaines de milliers – de manifestants pacifiques.
« Nous sommes impatients d’avoir la république catalane maintenant. Ça devrait déjà être arrivé ! », disait dès jeudi Natalia
Torres, 19 ans, parmi les étudiants présents dans le centre de Barcelone pour protester contre la mise sous tutelle de la Catalogne.
« Vous ne pourrez pas emprisonner tout un peuple », pouvait-on lire sur une grande banderole, tandis que des étudiants criaient : « Dehors les forces d’occupation ! ».
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.