Fil info
21:06 — Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04 — Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14 — Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29 — RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24 — Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22 — Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19 — Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15 — Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10 — Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09 — Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 — Déjà lu !
17:46 — RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46 — RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46 — Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
17:35 — RT : La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
16:11 — Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
16:10 — La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
15:39 — Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35 — Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18 — France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17 — Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16 — Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05 — France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28 — Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06 — RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23 — RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20 — RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21 — -Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47 — Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43 — RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48 — Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 — Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32 — Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45 — France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43 — France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28 — Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27 — Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

Puigdemont trouve la voie du milieu

CATALOGNE. Le président séparatiste a réaffirmé la réalité du processus d’indépendance tout en le suspendant le temps du dialogue.

DISCOURS
Alors que toute l’Europe était suspendue à ses lèvres hier soir, le président catalan, Carles Puigdemont a trouvé la voie de la sagesse en proposant au Parlement de la région déchirée de suspendre la déclaration d’indépendance envisagée en vue d’un dialogue avec Madrid tout en réaffirmant que «la Catalogne sera un État indépendant».
«Le gouvernement catalan et moi-même proposons que le Parlement suspende les effets d’une déclaration d’indépendance afin de pouvoir entreprendre dans les prochains jours un dialogue», a-t-il asséné. «Je veux transmettre aux Espagnols un message de respect et d’apaisement. Je vous demande de vous efforcer de reconnaître ce qui nous a amené jusqu’ici. Nous ne sommes pas des délinquants, nous ne sommes pas des fous, pas des putschistes. Nous sommes des personnes normales qui voulons voter», a-t-il plaidé. «Des millions de Catalans croient que la Catalogne doit avoir son propre État», relèvera le leader indépendantiste.
Après le référendum du 1er octobre, «la Catalogne a gagné le droit d’être un État indépendant, d’être écouté et respecté. Être écouté, c’est possible, on l’a vu ces dernières semaines. Le “oui” à l’indépendance a gagné par majorité absolue. Le seul langage que les urnes comprennent c’est le “oui” à l’indépendance et c’est le chemin que je vais mener», a alors affirmé Carles Puigdemont avant de lancer : «Il y a un avant et un après 1er octobre.
Madrid intraitable
La Catalogne sera un État indépendant sous la forme d’une République ».
Respectant les doléances de son peuple tout en ne le précipitant pas dans l’abîme, le discours du président a été regardé comme une prouesse diplomatique. Mais le principal intéressé a fait exception.
Pour le gouvernement conservateur espagnol, la stratégie de M. Puigdemont reste inadmissible et s’apparente à une déclaration implicite d’indépendance, a dit l’un de ses portes-paroles peu après le discours retransmis en direct par plusieurs médias jusque au coeur de Barcelone. «Une déclaration implicite d’indépendance, suivie ensuite d’une suspension explicite (...) n’est pas admissible» a déclaré le responsable.
Dès lors, l’appel de M. Puigdemont au dialogue pourrait se heurter à la fermeté de Madrid. Déjà, quelques heures avant son discours,
la vice-présidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria avait déclaré qu’il n’y avait «pas de place pour la médiation entre la légalité et l’illégalité, entre la loi et la désobéissance, entre la démocratie et la tyrannie». Pour autant, toute mesure draconienne risquerait de provoquer des troubles en Catalogne, où huit électeurs sur dix auraient souhaité un référendum en bonne et due forme, en lieu et place de celui du 1er octobre.
D’autant que la tension y est déjà extrême, ainsi que dans toute l’Espagne où les vieux fantômes du passé ressurgissent quand parmi
les «patriotes» défendant l’unité du royaume se glissent des nostalgiques de la dictature de Francisco Franco.
F.D avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.