Fil info
23:51 — International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25 — France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06 — Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04 — Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14 — Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29 — RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24 — Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22 — Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19 — Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15 — Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10 — Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09 — Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 — Déjà lu !
17:46 — RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46 — RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46 — Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
17:35 — RT : La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
16:11 — Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
16:10 — La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
15:39 — Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35 — Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18 — France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17 — Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16 — Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05 — France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28 — Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06 — RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23 — RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20 — RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21 — -Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47 — Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43 — RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48 — Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 — Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Taxer ou parader... il faut choisir

GAFA. La taxation des géants du net ne fait pas l’unanimité et est éclipsée par la macromania ambiante.

ESTONIE
Le sujet est porteur : faire payer des impôts aux grands groupes du numérique, les Google, Apple, Facebook et Amazon, en appliquant une taxe sur le chiffre d’affaire généré dans chaque pays européen et non pas sur les bénéfices. C’est la proposition de la France mise vendredi sur la table d’un « sommet numérique » organisé entre les dirigeants européens à Tallinn, en Estonie. Porteur car le récent rapport d’un eurodéputé socialiste - Paul Tang - a mis des chiffres sur le problème.
L’Union européenne aurait perdu 5,4 milliards d’impôt de la part de Google et Facebook entre 2013 et 2015 à cause de l’optimisation
fiscale. Les deux géants ont en effet transféré l’essentiel de leurs profits européens en... Irlande où le taux d’imposition des sociétés est le plus faible d’Europe. Porteur car cela se prête bien aux envolées lyriques. Ainsi, durant le discours de la Sorbonne, Emmanuel Macron a pu s’enflammer pour « les biens communs à financer et tous les acteurs économiques doivent y contribuer » et contre « les passagers clandestins du monde contemporain » avant d’asséner : « il est donc juste et légitime qu’accumulant les profits par ailleurs elle participe à cette solidarité là où elle créé de la valeur».
Fort bien. Mais s’attaquer aux profits nécessite plus que de belles phrases. Tout d’abord, il faut déjà l’unanimité pour décider d’une évolution fiscale dans cette Europe telle que conçue à Lisbonne. Or, si l’idée a reçu le soutien d’une dizaine de pays, dont l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, Irlande et Luxembourg ont déjà dit que, non, ils n’étaient pas d’accord. Partir à quelques uns, de bonne volonté, tel que le prône le président français dans son discours pour une Europe à plusieurs vitesses ? Là, c’est la commission européenne qui tousse, indiquant qu’elle travaille déjà sur le sujet imaginant « l’assiette commune consolidée pour l’impôt sur les sociétés ». Et le commissaire européen de l’économie Pierre Moscovici de tacler « les bricolages nationaux » qui « risquent d’engendrer de nouveaux
obstacles et de nouvelles failles dans le marché unique européen ».
Enfin, le sujet est presque passé à la trappe. Depuis jeudi soir à Tallin, chacun n’a de cesse de se positionner par rapport à la feuille de route proposée par Emmanuel Macron dans son discours à la Sorbonne. « Nous avons eu une bonne discussion », s’est félicité Donald Tusk, le président du Conseil européen, qui compte proposer « dans deux semaines » un « agenda politique » sur les réformes
de l’UE pour 2017 et 2018. Black-listée jusque-là en raison du Brexit, même Theresa May était de la fête, affirmant son engagement
« inconditionnel » à défendre l’Europe. Et comme justement, la défense est le premier sujet porté par Emmanuel Macron....
A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.