Fil info
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi

Moins de protection, plus d’emplois précaires et de temps partiels subis... le bilan du Job acts

EMPLOI. Le bilan mitigé des observateurs sur la réforme du marché du travail italienne, lancée en 2014.

ITALIE
« Le Job acts est un demi-succès et un demi-échec ». Carlo Alberto Carnevale Maffè est professeur à l’Université Bocconi à Milan. Alors que le débat fait rage en France sur la réforme engagée par le président Emmanuel Macron, son équivalent à l’italienne, le Job acts, fait l’objet de bilan mitigé de la part des observateurs alors que Matteo Renzi se targue d’avoir fait bouger les lignes et créé près d’un million d’emplois.
Réforme phare du gouvernement Renzi lancée début 2014, le Job acts a pour philosophie de libérer le marché du travail, en facilitant les licenciements et favorisant les embauches.
L’idée est aussi de casser la dichotomie entre, d’un côté, des travailleurs jeunes, pour la plupart précaires et, de l’autre, des plus anciens ultra-protégés.
Sa mesure centrale : la création d’un contrat à durée indéterminée (CDI) à « protection croissante ». Le licenciement est facile durant les trois premières années, puis de plus en plus compliqué et onéreux. La réintégration des salariés licenciés abusivement, jusque-là automatique, est par ailleurs supprimée, sauf en cas de discrimination. En contrepartie, l’entrepreneur est condamné à verser une indemnisation dont le montant est fixé en fonction de l’ancienneté. Le tout s’est accompagné en 2015 et 2016 d’exonérations
fiscales pendant trois ans pour les entreprises embauchant en CDI.
L’adoption de cette loi a donné lieu à un débat houleux. Controversée au sein même de la coalition gouvernementale, elle est contestée
dans la rue, avec notamment une grève générale en décembre 2014.
Trois ans plus tard, Tania Sacchetti, secrétaire confédérale du syndicat Cigl, juge sévèrement ses résultats : « nous avons affaibli
la protection et les droits des travailleurs – le CDI n’est par exemple plus aussi sûr qu’il l’était – mais l’économie n’en a pas bénéficié », affirme-t-elle, en dénonçant le développement en Italie d’un « travail plus précaire » et « de temps partiels non voulus ». Les exonérations fiscales « ont coûté quasiment 18 milliards d’euros », souligne-t-elle par ailleurs, en notant qu’« elles ont un peu drogué le marché » en créant « une bulle ».
Si les embauches en CDI ont explosé la première année, elles ont en effet nettement diminué par la suite. Face à la « polémique », Matteo Renzi se dit « sans mot », martelant que le Job acts a contribué à « créer 918.000 postes de travail de février 2014 à aujourd’hui ». Concrètement, il est difficile d’évaluer le nombre d’emplois réellement créés par la réforme, de surcroît dans un contexte de petite reprise économique, mais les experts jugent l’estimation « optimiste », voire « un peu berlusconienne », selon l’expression de M. Carnevale Maffè. De plus, la hausse de l’emploi a surtout profité aux plus de 50 ans, le chômage des jeunes représente le plus grand échec du Job acts, juge également le professeur « 35% des jeunes (de 15-24 ans) n’ont pas de travail et 40.000 quittent chaque année l’Italie pour aller travailler à l’étranger », rappelle M. Martone, vice-ministre du Travail sous le gouvernement de Mario Monti.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.