Fil info
23:49La une du Mardi 27 Juin 2017 https://t.co/FpvD5bl2Mi
19:32Sarlat-la-Canéda - La maternité est-elle en danger ? https://t.co/BQmz86Cqb3
19:29Dordogne - Conseil départemental : du Rififi dans l’opposition https://t.co/hg19yHg8VM
19:18Châteauroux - Dix jours de festivités pour les 50 ans du départ des Américains https://t.co/NgXk8UW6rg
19:15Indre - C’est Darc à la campagne ! https://t.co/YEiUdSqLgD
18:00Dans la grande salle de l’IRFJS, règne l’agitation classique qui précède les assemblées générales. Les adultes,... https://t.co/RG63VGDmEM
17:59Creuse - Modestes témoignages importants et petites histoires capitales... https://t.co/I4w1zUZpeL
17:55Reconnus comme partenaires fiables en Haïti, les membres des 7 structures du réseau Haïti Ouest se retrouvaient... https://t.co/meKQDajL9y
17:53Creuse - Solidaires, oui, bons samaritains, non https://t.co/RQv4zEVd4g
17:48Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/LYGlKzDGI6
17:47Haute-Vienne - La «Clafoutis party» où les JO du cracher de noyaux https://t.co/KdIuObx83f
17:47Le Menoux - Donner l’envie de faire de la randonnée avec l’aménagement de la Voie Verte https://t.co/4NPdGMCtzg
17:45Haute-Vienne - «Entre t’air et eau» la nature pour tous https://t.co/vAA0lv99jE
17:39Indre - Inauguration de la stèle de Rouze https://t.co/JnlEQDWPmY
17:37Saint-Aigny - Patrick Gallienne fait chanter les convives du restaurant https://t.co/D4WqUsNNIU
17:33L’espace André-Lejeune à... https://t.co/umjj3aW3Cy
17:32Creuse - Du monde pour la conférence sur la tique https://t.co/Uo4er30F9s
17:31Région - Juste un retour à la normale https://t.co/K909v6R5QL
17:26C’est dans une ambiance toujours conviviale que se sont réunis le 21 juin dernier les enfants, les parents, les... https://t.co/XJkve3yA9L
17:25Creuse - L'année est finie, des félicitations et un cahier... https://t.co/vSKwYf14Qd
13:09La Châtre - FaRanDoLe a versé sa recette en faveur des jeunes têtes https://t.co/XEFSC55CNs
10:58Corrèze - La Ligue contre le cancer a organisé le sixième "Relais pour la vie" ce week-end à Tulle https://t.co/Jdfi8rdo4C
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain

Le travailliste réélu

LÉGISLATIVES. La réussite économique plus importante que les affaires.

MALTE
Le Premier ministre travailliste de Malte, Joseph Muscat, doit être officiellement reconduit dans ses fonctions aujourd’hui, les élections de samedi lui ayant accordé, selon des résultats quasi-définitifs, près de 55% des voix, avec une participation de 92%. Cela devrait lui donner une majorité de sièges au Parlement qui en compte 71, dans ce pays de 430 000 habitants.
Après avoir « repris » en main le parti travailliste désormais dans le courant général de la social-démocratie européenne, l’ex-député européen que fut Joseph Muscat se voit donc plébiscité malgré les « affaires » ayant plombé la campagne. Car si le bilan économique est flatteur avec une croissance trois fois supérieure à celle de la zone euro et le taux de chômage le plus bas qu’ait jamais connu ce pays, l’île méditerranéenne est secouée par des accusations de corruption. Les Panama Papers ont en effet révélé l’existence de comptes offshore ouverts par... le chef de cabinet et le secrétaire d’État. Si les électeurs semblent
avoir fait peu cas de ces affaires ayant pourtant nourri une campagne âpre, le sujet reste d’actualité puisque les affaires de corruption sont toujours devant la justice, tout comme des enquêtes sur le statut financier de Malte, sous l’oeil de l’UE et en particulier de l’Allemagne, qui soupçonnent que l’île puisse servir de paradis fiscal pour des entreprises européennes.
Pour son prochain mandat, Joseph Muscat s’est engagé à lancer un grand projet de réfection des routes de l’île, qui coûterait 700 millions d’euros, ainsi que des réductions d’impôts et augmentations des retraites pour les classes moyennes et pauvres.
Cette « continuité » se répercute au niveau de l’UE dont Malte assure la présidence jusqu’à la fin juin. L’occasion de découvrir ce jeune élu de 43 ans à la tête du plus petit pays de l’UE, membre du Commonwealth, ancienne colonie britannique, doit gérer la première étape du Brexit.
A.S. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.