Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

De durs combats à venir à Raqqa

SYRIE. Une force arabo-kurde soutenue par la Coalition est entrée hier dans ce bastion de l’État islamique.

GUERRE
Des combattants arabes et kurdes syriens soutenus par les Etats-Unis sont entrés hier dans la ville de Raqqa, au premier jour de l’assaut final sur le principal bastion syrien du groupe jihadiste Etat islamique.
Sept mois après avoir lancé une offensive d’envergure qui leur a permis de s’emparer de vastes régions autour de Raqqa, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont lancé « le début de la grande bataille pour libérer » la ville, qualifiée de « capitale du terrorisme ».
Les FDS attaquent Raqqa depuis le nord, l’ouest et l’est, a également indiqué le porte-parole des FDS Talal Sello devant des journalistes à Hazima, au nord de Raqqa.
Peu après, une commandante de cette alliance arabo-kurde ainsi qu’une ONG ont fait état de l’entrée des FDS dans Raqqa à partir de l’est.
« Nos forces sont entrées dans le quartier de Mechleb », a déclaré la commandante Rojda Felat.
L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé que les FDS avaient chassé les jihadistes de plus de la moitié de ce secteur. Ces forces tentaient par ailleurs d’avancer dans le secteur d’Al-Andalous, dans le nord-ouest de la ville, majoritairement peuplé de Kurdes avant la guerre, d’après l’OSDH selon lequel « les combats se poursuivaient » hier en fin de journée sur les trois fronts de l’offensive.
« Longue et difficile »
Chef des forces de la coalition internationale antijihadistes qui fournit aux FDS des armes, un appui aérien et les assiste au sol avec des conseillers, le général américain Steve Townsend a averti dans un communiqué que la bataille serait « longue et difficile ».
Néanmoins elle « assènera un coup décisif » au « califat de l’EI », a-t-il dit en allusion au « califat » autoproclamé par l’EI en 2014 sur les territoires conquis en Syrie et en Irak voisin, dont une grande partie lui a depuis été reprise.
En préparation de l’assaut sur Raqqa, « la coalition a mené des raids aériens toute la nuit », selon l’OSDH.
Les FDS ont demandé aux civils dans la ville de s’éloigner des positions de l’EI et des zones de front.
Raqqa était peuplée d’environ 300 000 habitants avant le début de la guerre en Syrie. Les forces antijihadistes accusent l’EI de se servir des civils comme « boucliers humains » et de se cacher au milieu de la population.
Selon l’OSDH, une frappe aérienne de la coalition internationale a fait 21 morts parmi des civils qui tentaient lundi de fuir Raqqa.
Des avions russes ont aussi effectué des raids contre des convois de l’EI partant de Raqqa.
En Syrie, l’EI contrôle des secteurs du sud de la province de Raqqa ainsi qu’une grande partie de la province voisine de Deir Ezzor, riche en pétrole. Il occupe aussi des zones de celle de Homs (centre) et a une présence minime dans celles de Hama (centre), Alep (nord), Deraa (sud) et Damas.
Malgré ses reculs sur le terrain, le groupe extrémiste parvient à frapper en menant des attentats meurtriers en Syrie et en Irak, et même hors de la région, comme en Grande-Bretagne où il a revendiqué une série d’attaques ces derniers mois.
Delil Souleiman (AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.