Fil info
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo
19:21Gargilesse-Dampierre : Les Jamet, une famille d’artistes -> https://t.co/dGuoTP8X9h
19:18Châteauroux : Destination Cuba avec Aniurka -> https://t.co/EBzVQMXlVP
17:23Lalinde : Festival littéraire Lire en bastides, 3e ! Pourquoi vous l’aimez, pourquoi vous l’aimerez -> https://t.co/I5FExt1Mme

Le Son Continu : musique et bals jusqu’au bout de la nuit

Depuis jeudi, le festival le Son Continu vit sa sixième édition dans le parc du château d’Ars avec chaque nuit des centaines de danseurs sur les parquets.
Scottishs, valses, bourrées et cercles circassiens... les danses se sont enchaînées durant des heures ces deux derniers soirs sur la colline d’Ars à Lourouer-Saint-Laurent. Dès le premier jour, jeudi, le Son Continu a fait le plein de festivaliers, une affluence très importante, désireux de profiter au maximum de ces quatre jours et de ces quatre nuits.
Dans une ambiance festive et colorée, danseurs, musiciens et autres ont fait vivre le festival du Son Continu jusque tard dans la nuit, entre jeudi et vendredi. Plus qu’une habitude, c’est presque un rite pour plusieurs de venir s’amuser, danser, discuter jusqu’aux premières lueurs de l’aube éclairant la Vallée noire et ses bocages, visible sur des kilomètres alentour. Toute la nuit, le château et la scène installée à ses pieds restent éclairés et même si les bals sonorisés se terminent vers 3 h du matin, les festivaliers les plus noctambules choisissent de rester pour le bœuf entre musiciens. « Le lieu est vraiment top, plein de charme, avec le son des groupes qui résonne sur les murs du château pour redescendre vers le public. C’est super, avec une scène, en plus, plus grande », décrivent quelques heures plus tôt Cécile, Stéphanie et Alexia.
Cette première nuit, ces trois copines se sont retrouvées presque par hasard sur le bord du parquet de la Pommeraie, la seconde scène sonorisée du festival. « Ce n’est pas possible de venir au festival sans profiter des soirées, c’est le moment où il faut finir sa journée. On attend avec impatience le bal après le concert, la danse, se retrouver dans une ambiance festive. Et puis, c’est le début d’été, on y retrouve des personnes que l’on n’a pas vues depuis un an. » Durant une soirée, les habitués sont presque garantis de croiser au hasard des amis, de les perdre et de les retrouver ou de s’en faire de nouveaux. Car à peine le temps de quelques échanges que les morceaux reprennent et les mains se tendent pour une invitation à danser. Quelques mots, un échange rapide suffisent aux moins timides pour trouver un cavalier, une cavalière. Mais danser n’empêche pas d’écouter. « Au Son Continu, on rencontre de nouveaux groupes, on a l'opportunité de faire de belles découvertes dans des styles différents. On est vraiment très attachées à cette polyvalence », apprécient les trois filles. Chaque nuit, quatre à cinq groupes se relayent sur les deux scènes, sans compter les passages spontanés sur les plus petits parquets ou les bœufs dans le coin restauration.
La nuit achevée, les plus tardifs enfin au lit, de nouveaux festivaliers vont à leur tour pouvoir s’emparer des lieux pour profiter des ateliers, assister aux concours de musiciens ou aller à la rencontre des luthiers. Au Son Continu, le village vit presque 24 h sur 24, pour le plus grand bonheur de tous. La fête se poursuit jusqu’à dimanche.
Morgane Thimel

Sneakers Ash Shoes