Fil info
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19

Folies Mélodiques, la voix des fleurs de Bouges-le-Château

Le château de Bouges présente tout l’été une exposition extérieure organisée dans le cadre des 500 ans de la Renaissance, deux installations de Cécile Le Talec inspirées de la nature.
C’est un autre monde que Cécile Le Talec invite à explorer dans le parc du château de Bouges. Pénétrer l’intimité des fleurs, des plantes, des arbres pour écouter ce qu’elles bruissent quotidiennement sans que nous ne les entendions. Depuis samedi dernier, les deux installations de cette artiste, intitulées Folies Mélodiques, ont pris place aux abords du château. L’exposition, souhaitée par le gestionnaire du domaine, le Centre des monuments nationaux, est réalisée dans le cadre de l’opération Viva Leonardo Da Vinci qui célèbre toute l’année dans la région Centre Val de Loire les 500 ans de la Renaissance.
Dans le jardin bouquetier ont été disposées des enceintes sur lesquelles sont diffusées des mélodies rythmiques inspirées des chants d’oiseaux et surtout les pulsations de dix fleurs et dix arbres. « J’ai positionné des capteurs pour enregistrer les pulsations électriques de leur croissance. J’ai par la suite, en fonction de chaque pulsation, attribué un son et un instrument et j’ai tiré de l’ensemble six morceaux répartis dans le jardin », explique l’artiste. Plus loin, ces mêmes pulsations ont été traduites sous forme de sculpture monumentale. Les lignes figurant les spectres de ces sons créent une ombrière qui ouvre la perspective vers l’étang. Le chemin qui y mène, les arbres qui le bordent et les environs ont été parsemés d’une centaine de nichoirs, conçus par des graphistes, architectes..., récoltés par l’artiste Mathieu Mercier. Une invitation à redécouvrir ces espaces.
De ces deux installations émerge ainsi un langage sonore à entendre ou regarder, phrases plus rythmiques que mélodiques, mais qui interpellent comme le ferait le chant des baleines. Cécile Le Talec s’était lancé un défi : donner une voix aux plantes du parc de Bouges-le-Château. Certes le geste reste avant tout poétique, mais ces deux installations interrogent sur leur lien à la nature, au vivant, l’inspiration que l’on peut en tirer au quotidien comme l’ont fait de nombreuses œuvres de la Renaissance.
Des animations dans tout l’Indre
Comme à Bouges-le-Château, des manifestations se dérouleront tout l’été dans le département de l’Indre pour fêter les 500 ans de la Renaissance, exposition au château de Valençay sur le thème des bâtisseurs de la Renaissance, visite de l’église Sainte-Marie-Madeleine de Mézières-en-Brenne, journée d’animations à Saint-Marcel...
MT
Le programme complet est à découvrir sur www.vivadavinci2019.fr