Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Les AESH toujours en attente d’une vraie reconnaissance

La mobilisation des professionnels de l’Éducation nationale se poursuit dans le département. Ce mercredi, les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) étaient mobilisés devant l’Inspection d’académie, pour demander une évolution de leur statut.
On les appelle dorénavant AESH pour accompagnant d’élèves en situation de handicap. Mais il n’y a pas si longtemps, ils étaient des AVS (auxiliaire de vie scolaire). Changement de nom, mais pas de statut ni de conditions. Et pourtant, depuis des années, ils demandent une réelle évolution de leurs postes et une reconnaissance comme membres de l’équipe pédagogique.
Hier, un petit groupe était venu manifester sous les fenêtres de l’Inspection d’académie, à la Cité administrative, pour rappeler toutes les difficultés liées à leur statut. « Pour être basculé en CDI, il faut que l’on enchaîne six ans de CDD, renouvelables chaque année. Ce n’est qu’à ce terme que l’Inspection est tenu de nous proposer un CDI », décrit Cécile. Pourtant, ici toutes confirment que leur présence est nécessaire pour le bon équilibre d’une classe où un enfant en situation de handicap est accueilli, d’autant plus qu’en cas d’absence, il n’y a pas de système de remplacants. « Si l’État mise sur l’accueil de ces enfants à l’école, alors il faut un vrai statut pour ceux qui les prennent en charge, revendique Nicole. C’est un travail difficile moralement et physiquement et on ne reçoit pas de respect pour ce qui est fait. »
Actuellement, dans le département, seule trois personnes sur 250 sont embauchées à temps plein sur un poste (soit 41 heures par semaine car leur temps de travail est annualisé) pour un salaire de 1200 euros par mois. Pour le reste, la grande majorité des contrats sont de 24 heures par semaine, rémunérées 743 euros.
De nombreuses attentes
Vers 14 h 30, une délégation a été reçue par le directeur académique. « Ce que nous demandons, c’est une véritable reconnaissance du métier d’AESH, avec une augmentation des salaires et aussi une application de la grille nationale, notamment en ce qui concerne l’ancienneté. Nous voulons l’interroger sur les PIALs (pôle inclusif d’accompagnement localisé) qui risquent d’accentuer les inégalités et la pression hiérarchique. Et enfin, s’opposer au recours massif aux contractuels qui représente également une précarisation du métier d’enseignant », liste Manuel Félix, secrétaire départemental de la CGT Educ’Action.
Les enseignants continueront de se mobiliser dans les prochains jours, notamment samedi. Un rassemblement local contre la loi Blanquer et la précarisation de la fonction publique est organisé au départ de la place Sainte-Hélène à Châteauroux, à 10 h 30. Il sera suivi d’un tractage et débats sur les marchés de Châteauroux.

Nike Phantom Vision DF FG