Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

Les AESH toujours en attente d’une vraie reconnaissance

La mobilisation des professionnels de l’Éducation nationale se poursuit dans le département. Ce mercredi, les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) étaient mobilisés devant l’Inspection d’académie, pour demander une évolution de leur statut.
On les appelle dorénavant AESH pour accompagnant d’élèves en situation de handicap. Mais il n’y a pas si longtemps, ils étaient des AVS (auxiliaire de vie scolaire). Changement de nom, mais pas de statut ni de conditions. Et pourtant, depuis des années, ils demandent une réelle évolution de leurs postes et une reconnaissance comme membres de l’équipe pédagogique.
Hier, un petit groupe était venu manifester sous les fenêtres de l’Inspection d’académie, à la Cité administrative, pour rappeler toutes les difficultés liées à leur statut. « Pour être basculé en CDI, il faut que l’on enchaîne six ans de CDD, renouvelables chaque année. Ce n’est qu’à ce terme que l’Inspection est tenu de nous proposer un CDI », décrit Cécile. Pourtant, ici toutes confirment que leur présence est nécessaire pour le bon équilibre d’une classe où un enfant en situation de handicap est accueilli, d’autant plus qu’en cas d’absence, il n’y a pas de système de remplacants. « Si l’État mise sur l’accueil de ces enfants à l’école, alors il faut un vrai statut pour ceux qui les prennent en charge, revendique Nicole. C’est un travail difficile moralement et physiquement et on ne reçoit pas de respect pour ce qui est fait. »
Actuellement, dans le département, seule trois personnes sur 250 sont embauchées à temps plein sur un poste (soit 41 heures par semaine car leur temps de travail est annualisé) pour un salaire de 1200 euros par mois. Pour le reste, la grande majorité des contrats sont de 24 heures par semaine, rémunérées 743 euros.
De nombreuses attentes
Vers 14 h 30, une délégation a été reçue par le directeur académique. « Ce que nous demandons, c’est une véritable reconnaissance du métier d’AESH, avec une augmentation des salaires et aussi une application de la grille nationale, notamment en ce qui concerne l’ancienneté. Nous voulons l’interroger sur les PIALs (pôle inclusif d’accompagnement localisé) qui risquent d’accentuer les inégalités et la pression hiérarchique. Et enfin, s’opposer au recours massif aux contractuels qui représente également une précarisation du métier d’enseignant », liste Manuel Félix, secrétaire départemental de la CGT Educ’Action.
Les enseignants continueront de se mobiliser dans les prochains jours, notamment samedi. Un rassemblement local contre la loi Blanquer et la précarisation de la fonction publique est organisé au départ de la place Sainte-Hélène à Châteauroux, à 10 h 30. Il sera suivi d’un tractage et débats sur les marchés de Châteauroux.