Fil info
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV
07:17Région : Fruits et légumes: pourquoi les prix flambent -> https://t.co/N8Bl5r7dB6
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/VEigJi41bE
07:14# # - -Vienne : Donner ou vendre plutôt que jeter -> https://t.co/OizjBr2SD4
07:10Région : Comborn, un patrimoine millénaire -> https://t.co/EywYvuMWtL
07:03Région : Les élevages régionaux marqués par des productions en baisse -> https://t.co/SRlXUx9oF7
06:44Bergerac : La démonstration de force vaut pour Périgueux -> https://t.co/aR0EIEhCxJ
06:11Rampieux : 3 bus détruits dans un incendie entraînent du chômage technique -> https://t.co/cTRfaQmFhK
05:50Calviac-en-Périgord : Accident : un motard de 20 ans gravement blessé -> https://t.co/glOSDiWCRo

Tour d’horizon pour François Bonneau

Dans le cadre de ses déplacements dans les départements, le président de la Région Centre-Val de Loire, François Bonneau, était dans l'Indre, ce mardi, pour découvrir l’avancée des travaux sur le site du CFA et aller à la rencontre d’entreprises et de leurs salariés, CPP à Montierchaume, Armatis à Châteauroux et Catoire Semi en Brenne.
Il commençait sa journée par la visite de l'entreprise Catoire Semi, spécialisée dans la forge et la fonderie, implantée depuis plusieurs décennies sur la commune de Martizay.
Accueilli dès 9 h par Laure Catoire-Boissé, et Olivier Boissé, DRH, François Bonneau était accompagné de quelques personnes, dont Jean-Michel Loupias, le maire, Patrick Périer, concessionnaire Honda et Suzuki à Châteauroux, par ailleurs président du syndicat CNPA pour la région Centre.
Laure Catoire a alors présenté l'entreprise, et insisté sur son ancrage dans le territoire. « Il ne faut pas que l'entreprise soit hors sol. Nous vivons dans un écosystème. Nous avons de bonnes relations avec les élus et nous travaillons ensemble, afin que les salariés trouvent ici un emploi mais aussi des services, des loisirs. Nous avons la chance d'avoir beaucoup d'associations sportives, culturelles... » indique-t-elle.
Même écho du côté de l'édile, qui se félicite d'avoir une entreprise dynamique sur le secteur. « L'un va avec l'autre ! », avant d'évoquer le soutien au projet novateur de la navette autonome. « La ruralité va avoir une longueur d'avance. Cela va modifier l'image du territoire », approuve François Bonneau.
Laure Catoire insiste également sur le souci de préserver l'environnement : installation de pompes à chaleur, éclairage en led, afin de réduire la facture énergétique... avant que ne commence la visite des bureaux d'études et des ateliers. « Être curieux, avant-gardiste, à l'écoute des clients, donner notre vision... » C'est ce que répond Gilles Desbordes, directeur technique et commercial, à la question du président : « Comment faites-vous pour vous mettre au courant ? »
Recruter, une difficulté persistante
François Bonneau s'entretient avec les employés, s'enquiert de leur parcours professionnel et découvre les différents postes de travail. Au fil de la visite, un problème récurrent revient : celui de la difficulté à recruter et à trouver des apprentis. « Il faut redonner de la noblesse à tous ces métiers. Les mentalités sont à revoir », souligne Patrick Périer. Un autre chef d'entreprise parle de l'importance des stages en entreprise pour les collégiens... François Bonneau redit l'investissement conséquent de la Région Centre pour soutenir et développer l'apprentissage. « Ici, nous avons 8 apprentis sur 85 salariés et 80 % de nos apprentis sont maintenant en CDI », note Olivier Boissé.
Dans l'entreprise, tout est pensé pour accueillir au mieux les nouveaux arrivants : transformation d'une ferme attenante en cinq logements meublés avec des loyers attractifs, réfectoire, lieux de pause etc. « On peut s'implanter en milieu rural et avoir des conditions favorables. Ce qui fait la différence chez nous, c'est l'enthousiasme ! », affirme la charismatique chef d'entreprise, qui remercie la Région pour l'aide et l'intérêt qu'elle leur porte. Avant son départ, François Bonneau salue la créativité et le dynamisme de l'équipe dirigeante. « C'est super ! Bravo ! »
Un programme chargé
Le programme indrien du président Bonneau s’est poursuivi toute la journée entre l’entreprise CPP, à Montierchaume, où sont manufacturées des pièces de fonderie en aluminium, magnésium et cuivreux, coulées à la cire perdue, et la visite de la plateforme téléphonique Armatis, à Châteauroux. Il y a signé une nouvelle convention Defi. Son but : créer des formations adaptées aux recherches de compétences formulées par les entreprises et ainsi mieux rapprocher demandeurs d’emplois et entreprises aux postes vacants. Dans la région, plus de 40 millions d’euros sont alloués à ce programme. La formation est un domaine sur lequel la Région est constamment en recherche de débouchés. François Bonneau s’est d’ailleurs rendu, entre les deux, sur le chantier du nouveau pôle alimentaire du Centre de formation des apprentis, à Châteauroux.

Martine Tissier et Morgane Thimel

jordans for sale soccer