Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm

Maisons médicales : la Région en service après-vente

Mardi matin, Anne Leclercq, vice-présidente du Conseil Régional déléguée à la Santé, était en visite à Saint-Maur pour rencontrer les professionnels de la maison de santé pluridisciplinaire (MSP), inaugurée en 2011.
Maison de santé regroupant sept professionnels dont deux médecins généralistes et un dentiste, la MSP de Saint-Maur fut la première MSP de l’Indre créée en zone semi-urbaine. Sept ans après son ouverture, la vice-présidente régionale déléguée à la santé est venue échanger pendant une heure avec les professionnels sur leurs pratiques, leurs difficultés et leurs besoins.
Partenaire financier de premier plan, la Région a participé à la réalisation de 83 MSP implantées sur le territoire régional. L’objectif est d’atteindre 125 d’ici 2020. « L’enjeu, c’est l’accès aux soins, plaide Anne Leclercq. On vise 125 MSP car les besoins sont énormes. Le but est de faciliter les installations mais pour que ça marche, il faut que le projet soit monté avec les professionnels. D’autre part, il faut aussi trouver des solutions qui satisfassent tout le monde car tous ne veulent pas travailler en MSP. »
En France, la norme est d’un médecin pour 800 patients. A Saint-Maur, les deux docteurs ont la charge de 3 600 habitants. Originaire de Normandie, Ludovic Lemasson est installé depuis 2011 comme généraliste et médecin du sport. Il apprécie ses conditions de travail même si la charge est importante. « On est sollicité pour plein de choses mais on ne peut pas accepter tout, concède-t-il. Dans la MSP, la coordination est facilitée par les logiciels et puis, nos bureaux sont face à face. L’avantage est aussi de pouvoir échanger avec les autres professionnels. »
Il a également rappelé à l’élue régionale la difficulté d’accueillir de nouveaux praticiens. L’un des cabinets de la MSP reste désespérément vide depuis le départ de l’osthéopathe. « Avec l’autouroute, on est plus proche de Limoges que de Tours et après leurs études, les étudiants restent en région Limousin », déplore-t-il.
télémédecine, sms et fibre optique
Outre les effectifs, les professionnels ont également évoqué la télémédecine. « On le fait déjà par obligation, reprend le médecin. C’est pratique. » Pour autant, les solutions techniques proposées ne correspondent pas toujours aux besoins. « L’orthopédiste préfère recevoir des SMS, c’est plus facile pour lui, raconte Anne-Claire Villalonga Da Silva, le second médecin de la MSP. Un autre spécialiste préfère échanger avec les mails. »
Malgré tout, le problème majeur reste l’absence de la fibre optique. Elle est bien installée dans la commune mais la MSP n’est pas raccordée. « Le conseil régional a pris conscience de la nécessité du développement des infrastructures et du financement des raccordements, assure Anne Leclercq. Les travaux devraient commencer d’ici quelques mois. »
Pour le Dr Baron, le dentiste, d’autres freins empêchent malgré tout le développement de la télémédecine : « Il y a de grosses lourdeurs. Le logiciel nécessite de remplir beaucoup de champs par exemple mais le problème principal tient du fait que les logiciels sont incompatibles entre eux. On ne peut pas lire les images sur tous les ordinateurs. »
Le dentiste rencontre, lui, de grosses difficultés pour trouver des remplaçants. « On est obligé de fermer pendant les vacances. » Le manque de dentistes est accentué par le fait que la région Centre ne dispose pas de formation dentaire. Elle finance une trentaine de fauteuils pour les étudiants en fin de cycle. Ils peuvent ainsi venir terminer leur cursus dans la région, avec l’espoir qu’ils choisissent de s’y installer.