Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

Maisons médicales : la Région en service après-vente

Mardi matin, Anne Leclercq, vice-présidente du Conseil Régional déléguée à la Santé, était en visite à Saint-Maur pour rencontrer les professionnels de la maison de santé pluridisciplinaire (MSP), inaugurée en 2011.
Maison de santé regroupant sept professionnels dont deux médecins généralistes et un dentiste, la MSP de Saint-Maur fut la première MSP de l’Indre créée en zone semi-urbaine. Sept ans après son ouverture, la vice-présidente régionale déléguée à la santé est venue échanger pendant une heure avec les professionnels sur leurs pratiques, leurs difficultés et leurs besoins.
Partenaire financier de premier plan, la Région a participé à la réalisation de 83 MSP implantées sur le territoire régional. L’objectif est d’atteindre 125 d’ici 2020. « L’enjeu, c’est l’accès aux soins, plaide Anne Leclercq. On vise 125 MSP car les besoins sont énormes. Le but est de faciliter les installations mais pour que ça marche, il faut que le projet soit monté avec les professionnels. D’autre part, il faut aussi trouver des solutions qui satisfassent tout le monde car tous ne veulent pas travailler en MSP. »
En France, la norme est d’un médecin pour 800 patients. A Saint-Maur, les deux docteurs ont la charge de 3 600 habitants. Originaire de Normandie, Ludovic Lemasson est installé depuis 2011 comme généraliste et médecin du sport. Il apprécie ses conditions de travail même si la charge est importante. « On est sollicité pour plein de choses mais on ne peut pas accepter tout, concède-t-il. Dans la MSP, la coordination est facilitée par les logiciels et puis, nos bureaux sont face à face. L’avantage est aussi de pouvoir échanger avec les autres professionnels. »
Il a également rappelé à l’élue régionale la difficulté d’accueillir de nouveaux praticiens. L’un des cabinets de la MSP reste désespérément vide depuis le départ de l’osthéopathe. « Avec l’autouroute, on est plus proche de Limoges que de Tours et après leurs études, les étudiants restent en région Limousin », déplore-t-il.
télémédecine, sms et fibre optique
Outre les effectifs, les professionnels ont également évoqué la télémédecine. « On le fait déjà par obligation, reprend le médecin. C’est pratique. » Pour autant, les solutions techniques proposées ne correspondent pas toujours aux besoins. « L’orthopédiste préfère recevoir des SMS, c’est plus facile pour lui, raconte Anne-Claire Villalonga Da Silva, le second médecin de la MSP. Un autre spécialiste préfère échanger avec les mails. »
Malgré tout, le problème majeur reste l’absence de la fibre optique. Elle est bien installée dans la commune mais la MSP n’est pas raccordée. « Le conseil régional a pris conscience de la nécessité du développement des infrastructures et du financement des raccordements, assure Anne Leclercq. Les travaux devraient commencer d’ici quelques mois. »
Pour le Dr Baron, le dentiste, d’autres freins empêchent malgré tout le développement de la télémédecine : « Il y a de grosses lourdeurs. Le logiciel nécessite de remplir beaucoup de champs par exemple mais le problème principal tient du fait que les logiciels sont incompatibles entre eux. On ne peut pas lire les images sur tous les ordinateurs. »
Le dentiste rencontre, lui, de grosses difficultés pour trouver des remplaçants. « On est obligé de fermer pendant les vacances. » Le manque de dentistes est accentué par le fait que la région Centre ne dispose pas de formation dentaire. Elle finance une trentaine de fauteuils pour les étudiants en fin de cycle. Ils peuvent ainsi venir terminer leur cursus dans la région, avec l’espoir qu’ils choisissent de s’y installer.