Fil info
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO
07:35# # - -Junien : L’oiseau rare, conté par Sandrine Gniady, c’est demain à la médiathèque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34# # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30# # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivité -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27# # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25# # - -Vienne : USEP et FOL, l’accès à l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23Région : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un métier tout à fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21Région : Reconnaître le préjudice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18Région : Loi mobilité, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87

15 000 m2 de capteurs solaires à la malterie d’Issoudun

Ce sera la troisième plus grande centrale solaire thermique au monde sur un site industriel : le projet a été présenté mercredi à la malterie à Issoudun. Les travaux auront lieu en 2019 avec le soutien de l’ADEME
La malterie d'Issoudun est l'un des dix sites de production en Europe de la société Boortmalt, filiale exclusive de la coopérative Axéréal. La production de malts de qualité est destinée aux brasseurs, distillateurs et micro-brasseurs. Boortmalt est notamment leader au Royaume Uni et en Irlande où ses malts à whisky et malts spéciaux sont particulièrement appréciés.
« Notre entreprise consomme beaucoup d'énergie pour alimenter nos unités de séchage d'orge. Nous nous sommes engagés sur nos dix usines en Europe à réduire d'ici cinq ans notre consommation en eau de 50 % et à passer à 60 % d'énergies renouvelables d'ici 2030 », explique Yvan Schaepman, directeur général de Boortmalt. Dans cet objectif, la société a fait installer une chaudière biomasse en 2012 qui couvre un quart des besoins en énergie. Le projet a été soutenu à l'époque par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) à hauteur de 800 000 euros.
Pour aller plus loin, la société Boortmalt va investir en 2019 6 millions d'euros dans une centrale solaire thermique. Environ 15 000 m2 de capteurs vont être installés sur 3 ha répartis sur quatre parcelles, ce qui en fera la troisième plus grande installation de ce type au monde pour un site industriel. « Le chantier va durer six mois, d'avril à octobre 2019 », précise Arnaud Susplugas, président directeur des investissements chez Kyotherm, un investisseur spécialisé dans le financement et la structuration de projets de production de chaleur renouvelable et d'économie d'énergie.
Moins de rejets de Co2
La puissance de cette centrale solaire sera d'environ 12 MW. « Elle devrait fournir entre 10 et 15 % de nos besoins énergétiques, ce qui fait qu'après 2019, nous utiliserons 50 % d'énergies renouvelables », se réjouit  Yvan Schaepman. La mise en service de cette centrale solaire va permettre de réduire la consommation de gaz naturel et ainsi d'éviter environ 2000 tonnes d'émission de CO2 par an. C'est pour cette raison que le projet bénéficie à nouveau du soutien de l'ADEME qui va apporter une subvention de 3 millions d'euros et une avance remboursable de 531 000 euros sur un coût total du projet d'environ 6 millions d'euros.
Une convention en ce sens a été signée mercredi matin sur le site issoldunois. « Cette signature marque le soutien de l'ADEME à cet ambitieux projet et plus largement au développement de la filière solaire thermique industrielle en France. Nous avons un fonds chaleur de 300 millions d'euros. Je fais des sites industriels une de mes priorités », a indiqué Arnaud Leroy, président de l'ADEME. La malterie d'Issoudun est le deuxième plus gros projet soutenu cette année par l'ADEME en région Centre après le réseau chaleur de la Ville de Tours (9 millions d'euros).
« Sans le soutien de l'ADEME, ce projet n'aurait pas été possible », souligne Arnaud Susplugas en raison d'un surcoût à l'investissement et du prix encore relativement bon marché du gaz naturel, ce qui ne devrait pas durer, d'où la décision de la société Boortmalt. Et son directeur général a encore d'autres idées pour atteindre l'objectif de 60 % d'énergies renouvelables qu'il s'est fixé.