Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Des recherches pour identifier les Poilus morts pour la France

La Société généalogique du Bas Berry présente ce week-end une grande exposition sur les Poilus de Châteauroux morts pour la France. Dimanche se tiendra en parallèle le forum régional de généalogie.
La Société généalogique du Bas-Berry (SGBB) participe depuis 2012 à la grande collecte lancée dans le cadre du centenaire de la guerre 1914-18. Plus de 4000 documents ont été scannés. En 2014, une grande exposition avait eu lieu au Poinçonet. Quelque 12 000 Indriens sont morts au front. Avec Jérôme Charraud, créateur d’un blog qui recense les victimes de cet effroyable conflit, la SGBB a entrepris de retrouver l’histoire civile, militaire et familiale de ces Poilus. Cette opération a été coordonnée par Marie-Sylvie Beuzard en collaboration avec les archives municipales. Il s’agissait d’un travail de grande ampleur pour rassembler les noms de tous ceux qui sont morts pour la France à Châteauroux car, outre les plaques qui se trouvent dans l’ancien hôtel de ville, il existe une multitude de plaques réparties dans différents lieux : administrations, entreprises... « Nous avons essayé de dresser la liste la plus exhaustive possible » confie Christian Pineau, président de la SGBB depuis l’an passé. Sur 847 noms connus au départ, la SGBB est parvenue à 1108 noms. Ces noms figureront prochainement sur des plaques près des pleureuses de Nivet place de la Victoire et des alliés.
Ce week-end, à l’occasion de son assemblée générale annuelle samedi et du forum régional dimanche, la SGBB présentera une partie du fruit de son travail : les tableaux concernant les années 1914 et 1918 soit dix mètres linéaires ainsi que quinze panneaux sur des personnalités connues ou moins connues du Berry. D’autres panneaux mis à disposition par des associations partenaires évoqueront la catastrophe en gare de Lothiers de décembre 1918, la vie de Marcel Heurtaux, grand mutilé de guerre qui servit de modèle à Ernest Nivet pour son monument de la place La Fayette, les hôpitaux temporaires, le Bleu horizon produit à Châteauroux. On pourra voir les photos de Maurice Rollinat, témoin de son temps, le livre d’or des instituteurs de l’Ecole normale de Châteauroux pendant la première guerre mondiale, une ancienne malle de pharmacien et un taxi de la Marne prêté par M. Bauché de Villedieu.
La primeure de cette exposition sera réservée samedi à la centaine d’adhérents de la SGBB qui sont attendus. Elle sera ouverte au public dimanche de 10 h à 18 et lundi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Des visites commentées sont prévues lundi pour les enfants des écoles.
Dimanche, les personnes s’intéressant à leurs racines pourront venir à la rencontre des membres des différentes associations de l’Union généalogique du Centre Val de Loire qui regroupe les six départements ainsi que la Nièvre voisine.