Fil info
14:40Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert | L'Echo https://t.co/ekIQpBCFfp via
14:39Région : Travaux sur la RN 147 -> https://t.co/8nzzEgPzA9
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K
20:52Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert -> https://t.co/QX6WUFCHiV
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3

Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé

Dans un courrier qu’il lui a adressé ce mercredi et qu’il a rendu public dans la foulée, le député LREM François Jolivet accuse notamment la directrice générale de l’ARS de « manipulation » dans la gestion du dossier de la maternité du Blanc.

La lettre, à en-tête de l’Assemblée Nationale, tient sur une pleine page, et est adressée à Anne Bouygard, directrice de l’ARS, qui a décidé de la fermeture de la maternité du Blanc depuis cet été. Signée par le député de la circonscription de Châteauroux et du Blanc, François Jolivet (LREM), elle remet sérieusement en cause la gestion de ce brûlant dossier par l’ARS et sa directrice.
« Vous avez décidé le 17 août dernier de renvoyer aux conclusions d’une commission d’expertise “indépendante” le devenir de la maternité du Blanc, alors que la décision de suspension d’activité de celle-ci comporte sa réouverture. Pourtant les raisons de la suspension reposaient initialement sur un manque d’effectif, le 17 août ce n’était plus le cas. Auriez-vous menti fin juin ? Vous me permettrez donc de douter du caractère indépendant de cette mission d’expertise puisque c’est vous seule qui en avez désigné les membres. Je n’ai pas connaissance du contenu de la lettre de mission ni du contrat qui vous lie à ces “experts”. Mais il est d’usage que celui qui paie décide. J’imagine déjà la conclusion de ce funeste et ridicule rapport : “Les conditions de réouverture de la maternité ne sont pas réunies, il faut envisager la création d’un centre périnatal...” Cet alibi grossier est de la manipulation. »
Puis vient la question du recrutement, condition sine qua non selon l’ARS pour décider de la réouverture. Selon les élus, des candidatures, il y en a bien pourtant (lire également ci-dessous) : « C’est d’ailleurs tellement de la manipulation que la direction des ressources humaines de l’hôpital de Châteauroux-Le Blanc recherche des professionnels de santé sans astreinte de nuit et de week-end, ce qui signifie que la décision de fermeture est prise avant même que la mission d’expertise ait remis son rapport. Les élus blancois et moi-même avons adressé des CV de professionnels de santé à la directrice de l’hôpital. »
« Objectif cynique »
En ce qui concerne les premiers entretiens de la mission mise sur pied par l’ARS, « la communauté médicale hospitalière du Blanc est très surprise de leur contenu, écrit le député. Il semblerait que vous souhaitiez savoir ce qui lui ferait plaisir en matériel et en moyens supplémentaires lorsque la maternité sera fermée. Ces professionnels de santé qui utilisent les moyens de la maternité partiront et vous le savez. Comme vous savez que la désertification médicale s’accélèrera dans un secteur géographique qui manque déjà cruellement de médecins après la fermeture de la maternité. Votre objectif presque cynique est sans doute d’éviter le départ de ces derniers médecins tant que vous serez en poste. » Dans ses dernières lignes, le député en appelle à la responsabilité d’Anne Bouygard.
 « Ce courrier a été rédigé à la demande d'un certain nombre d'élus, dont François Bonneau, président de la Région, Serge Descout, président du Département, explique Jean-Paul Chanteguet, conseiller municipal PS du Blanc, membre du comité de défense et président du PNR. L'objectif est d'avoir un rendez-vous avec la ministre de la Santé le plus rapidement possible. François Jolivet est le député de la circonscription de Châteauroux -Le Blanc. Il ne peut pas faire abstraction de cet outil de santé, vital pour notre territoire et dont nous sommes très fiers. »
« Avec son courrier à la directrice de l’ARS Centre-Val-de-Loire, le député Jolivet cherche à s’exonérer, aux yeux de la population locale, de sa responsabilité de député qui a voté à l’Assemblée Nationale le budget de la santé et la loi de programmation de la Sécurité sociale, estime pour sa part Dominique Boué, secrétaire de la Fédération de l’Indre du PCF. Certes, c’est avec un zèle certain que la directrice de l’ARS Centre-Val-de-Loire met en œuvre les choix politiques que Jolivet et ses amis politiques ont décidé pour la santé publique et les unités hospitalières, dans l’Indre, comme dans les autres départements : réduire l’offre de soins publique, réduire les dépenses, fermer des services. Je me rappelle très bien de son discours quand nous lui avons remis en début d’année des centaines de pétitions pour les Hôpitaux du Blanc et de Châteauroux. Face à notre affirmation qu’il pouvait, avec son gouvernement, obtenir des moyens financiers pour la santé, il nous a clairement affirmé qu’il ne fallait pas augmenter les contributions patronales et donc qu’il fallait continuer à gérer la pénurie de moyens pour la santé. Les communistes et leurs élus sont favorables à l’augmentation des cotisations sociales et de l’impôt des riches. François Jolivet, lui, préfère leur servir la soupe. Lui et son gouvernement pouvaient très bien dès ce printemps faire voter des dotations budgétaires supplémentaires. Il n’en a rien fait. Que de la communication !… Monsieur Jolivet est un manipulateur. Il choisit de détourner les responsabilités sur la seule directrice de l’ARS alors que ce sont d’abord ses votes à l’assemblée qui sont la cause première et essentielle de la fermeture de la maternité du Blanc qu’il prétend  défendre sur les terres berrichonnes.  Halte au manipulateur. »

Des candidatures sans réponse
Le personnel au complet pour la réouverture de la maternité ? C'est ce qu'indiquaient les membres du Comité de défense des usagers du site hospitalier du Blanc, et Annick Gombert, maire, samedi.
Depuis, le maire a écrit à Anne Bouygard, directrice de l'ARS, et publie la liste des candidatures reçues par Évelyne Poupet, directrice du centre hospitalier, sans réponse à ce jour. Celles-ci, toutes recevables, permettraient le bon fonctionnement de la maternité et sa réouverture, réclamée à « corps et à cri » par tout un territoire. « Je vous prie de trouver ci-dessous la liste des candidatures qui ont été adressées à Mme Poupet, sans réponse à ce jour, écrit Annick Gombert. Comme le chef de l'État annonce qu'il n'y aura pas de fermeture pour raisons financières, je vous demande de bien vouloir les prendre en compte et rouvrir la maternité dans les plus brefs délais, sans attendre le résultat de la mission d'expertise qui, à mon avis, n'a d'autre objectif que de faire traîner et porter par d'autres la responsabilité d'une fermeture. En vous remerciant par avance de bien vouloir respecter les habitants de notre territoire et leur permettre de vivre et d'accéder à des soins de proximité qui sont de qualité, recevez, madame la Directrice, mes sincères salutations. »
Martine Tissier