Fil info
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ

Renan Prévot : rencontre avec une étoile montante

Le jeune acteur castelroussin Renan Prévot sera dimanche à l’Apollo pour présenter Un couteau dans le cœur, dernier film de Yann Gonzalez avec Vanessa Paradis, dans lequel il tient un rôle difficile.

Ce n’est pas un film facile à présenter car il demande vraiment à ce que l’on s’abandonne devant, que l’on se laisse guider sans faire de fausses théories sur le thème abordé, décrit Renan Prévot. Pour moi, c’est la pépite de l’année, un chef-d’œuvre. C’est un film très humain, qui sait faire vibrer et vient chercher le spectateur pour lui montrer une part de lui-même. »
Tout jeune acteur d’une vingtaine d’années, le Castelroussin Renan Prévot est particulièrement heureux de se retrouver au casting du dernier film de Yann Gonzalez, Un couteau dans le cœur, présenté en sélection officielle à Cannes il y a quelques semaines. Ami avec le réalisateur, il rejoint, grâce à son talent, le casting pour interpréter un des personnages centraux, plus jeune, lors de flash-back. Un rôle pas forcément évident pour le jeune homme qui a dû pour la première fois tourner des scènes de relations intimes avec un homme, produite en noir et blanc et muettes.
S’il n’a pas partagé de journées de tournage avec les deux têtes d’affiche, Vanessa Paradis et Nicolas Maury, ses scènes n’ont pas manqué d’être remarquées par eux. « On s’est rencontrés à Cannes et tous les deux m’ont félicité, m’ont dit que mon interprétation apportait quelque chose d’important et fort au film... », n’en revient toujours pas le jeune homme.
Un calendrier bien plein
Dimanche, il viendra défendre le long métrage devant le public de l’Apollo. Cette présentation sera déjà sa seconde dans le cinéma castelroussin, après une projection du film Pris de court, sorti en 2017, où Renan Prévot tenait l’un des rôles principaux aux côtés de Virginie Efira, sa première expérience au cinéma. Depuis, le jeune homme avance petit à petit et diversifie ses projets, souvent orienté vers un cinéma d’auteur, et s’essaye également au théâtre. Il y a quelques mois, il tournait également dans un film, Seuls les pirates, soutenu par Ciclic dont le tournage s’est déroulé à Orléans. Le long métrage, retenu dans la sélection officielle du festival de Marseille, est actuellement en recherche d’un distributeur.
Du reste, Renan Prévot ne manque pas de projets et enchaîne castings, travail dans une galerie d’art et étude. à l’automne, il reprendra la direction de Lyon pour y retrouver son rôle dans la pièce Rabbit Hole aux côtés de Julie Gayet et Patrick Catalifo, jouée au Théâtre des Célestin. Mais, première étape pour cet été : un nouveau tournage et la préparation de deux nouveaux projets au théâtre. Pour ce jeune diplômé en licence cinéma et audiovisuel, les mois et les expériences s’enchaînent avec toujours autant de réussite.
MT
Un Couteau dans le cœur, séance présentée au cinéma l’Apollo, à Châteauroux, dimanche à 18 h 45.
Rabbit Hole, jusqu'au 8 octobre au Théâtre des Célestins de Lyon. De 9 à 38 euros. Téléphone 04 72 77 40 00. Theatredescelestins.com.