Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Placide : « un dessin de presse est là pour faire réagir »

Placide, dont les dessins sont publiés dans votre journal, est l’un des trente-quatre invités du 6e salon Papiers d’actu qui se tient le week-end prochain au Poinçonnet. Il évoque avec nous son métier.

Dessinateur parisien, Placide est l’un des habitués du salon Papiers d’actu. Il sera encore présent cette année avec son nouveau recueil sorti il y a un mois et demi chez Médim et intitulé Ça aurait pu aller mieux intégralement consacré au quinquennat de François Hollande.
- Depuis combien de temps faites-vous du dessin de presse ?
- Je suis professionnel depuis 17 ans mais j’ai toujours eu des collaborations avec la presse locale. J’ai commencé dans Le Provençal devenu La Provence.
- Est-il facile d’en vivre ?
- Non, c’est difficile. La presse papier a de grosses difficultés et celle qui n’en a pas est aux mains de financiers et de capitaines d’industrie qui ne cherchent pas à avoir des dessins impertinents dans leurs pages. Donc, on vit chichement. Beaucoup ont des activités annexes. Moi je fais diverses choses : je travaille pour des agences de publicité, des collectivités, je fais des interventions dans des établissements scolaires, je fais des dessins dans le cadre de groupes d’animation commerciaux ou lors de débats. On est obligé même si ce que je préfère faire c’est du dessin politique. Il y a très peu de dessinateurs qui sont salariés d’un journal. On travaille beaucoup pour finalement gagner peu. C’est une activité incertaine aux revenus en dents de scie.
- Pourquoi revenir à Papiers d’actu ?
- C’est devenu un rendez-vous. On retrouve les organisateurs qui sont devenus des amis. Il y a le contact avec un public de plus en plus nombreux. On a le plaisir de montrer ses nouveautés. Il y a un concours de dessins. Et puis on se retrouve entre collègues. On ne se voit pas souvent. Tout cela fait qu’il y a un côté festif.
- Cette année, l’accent est mis sur les interventions auprès des jeunes... Qu’en pensez-vous ?
- C’est important. Cela fait une dizaine d’années que j’interviens dans des lycées un peu partout en France. Le dessin de presse c’est quelque chose qui n’est pas forcément facile à comprendre si on n’a pas les clés. Certains sont jugés choquants y compris chez des jeunes. Je leur explique qu’un dessin est destiné à faire réagir sur l’actualité en utilisant certaines ficelles. Cela suppose d’avoir une certaine culture générale. Lors d’ateliers, ils s’approprient ces ficelles et font eux-mêmes des dessins à partir d’articles parus dans la presse locale. Le message principal c’est que pour analyser un dessin il faut avoir de l’esprit critique, ne pas se laisser influencer. Il y a souvent la peur du jugement du groupe. Certains dessins vont très loin, mais cela fait partie de la liberté d’expression, c’est ce que je leur rappelle.
- Un dessin de Charlie Hebdo a encore récemment fait polémique
- Les dessins de Charlie Hebdo sont destinés aux lecteurs de Charlie Hebdo. En les sortant de leur contexte, on les instrumentalise. Un dessin n’est pas fait pour violenter les gens mais pour les faire réagir. Cela peut être pris très violemment. Ce n’est pas un hasard si Charlie Hebdo a été la cible d’un attentat.
Recueillis par JMD

Le programme de Papiers d’actu
- Expo « La Syrie tous complices » par Ali Hamra dans la salle du conseil (mairie)
- Expos Cartooning for peace et Samson dessinateur pour femmes mûres et dessins du concours enfants à la salle multisport
- Samedi à 16 h à la mairie : table ronde sur le thème du salon « Murs et frntières » animée par Pierre Belsœur avec Christiane Véron (LDH) et le dessinateur Jean-Michel Renault. Dessin en direct par Vomorin.
- Dimanche à 16 h 30 à l’Asphodèle : remise des prix
Horaires du salon à l’Asphodèle et des expos : samedi de 14 h à 18 h et dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h (entrée libre)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.