Fil info
10:2274ème commémoration de la bataille du Mont-Gargan en hommage aux maquisards tombés en juillet 1944. https://t.co/rlwvHIdZEi
17:11Saint-Hilaire-Luc : Ouverture du festival 1000 Sources -> https://t.co/zAIzfm0sk2

[intégral] Le CODES fête les trente ans de la charte d’Ottawa

A l’occasion des trente ans de la ratification de la charte d’Ottawa pour la promotion de la santé, le CODES ouvrait ses portes hier pour présenter son action et rappeler les bonnes habitudes alimentaires.
Toute la semaine partout dans le monde, on commémorait les trente ans de la charte d’Ottawa pour la promotion de la santé. Signée en 1986, son objectif était de promouvoir « la santé pour tous ». Impulsé par l’OMS, ce document définit encore aujourd’hui les bases de l’action publique en matière de santé.
A Châteauroux, le comité départemental pour l’éducation à la santé (CODES) organisait toute la semaine différentes actions pour commémorer l'événement. Mardi, le comité était notamment présent auprès des bénévoles et professionnels de l’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) pour intervenir sur les compétences psycho-sociales, en lien avec les conduites addictives.
Le CODES sur les réseaux sociaux
Hier, le CODES avait ouvert ses portes au public pour le petit déjeuner. « Le but est de présenter l’action du comité et son actualité », explique Claire Sanzani, membre de l’équipe départementale. Cette année, la grosse nouveauté, c’est la présence du CODES sur les réseaux sociaux. « Cela nous permet de capter un autre public que celui qu’on voit habituellement, continue la professionnelle. Et puis ce matin, c’était aussi l’occasion de présenter nos outils ludiques comme les jeux pour apprendre à bien manger de manière équilibrée. Nous avons aussi des outils de gestion pour apprendre à gérer ses émotions et travailler sur l’estime de soi. »
Pour agrémenter ce moment convivial, l’équipe proposait un petit déjeuner équilibré. « Il doit se composer d’une portion de féculent, d’un laitage et d’un fruit, précise Annabelle Desaix, la diététicienne du CODES. Pour le plaisir, on peut aussi boire une boisson chaude mais ce qui est important, c’est de bien s’hydrater après une nuit de sommeil. Si on boit un laitage, la boisson n’est pas obligatoire. »

CODES 36, 73 rue Grande à Châteauroux - Tél :  02 54 60 98 75 ou codes.36@wanadoo.fr

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.