Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Saint-Léonard : médiévales et fête de la viande, une union qui fonctionne

Les Médiévales et la fête de la viande de Saint-Léonard auront lieu ce week-end. L’occasion pour les organisateurs de fêter leurs noces de bois. Cela fera en effet 5 ans que les deux événements se sont «unis» pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Il y a cinq ans, les organisateurs des Médiévales et de la fête de la viande ont décidé d’unir leurs forces. Estelle Delmond, adjointe à la mairie de Saint-Léonard explique «nous voulions dynamiser ces deux fêtes, d’où l’idée de ce jumelage qui, aujourd’hui, est une réussite puisqu’elles accueillent en moyenne 15 000 personnes.» Ce que confirme Christian Zanna, président du comité d’animation de la ville, «le public peut ainsi aller d’une fête à l’au-tre, il n’a qu’une rue à traverser, alors qu’il ne serait pas forcément venu assister à la fête de la viande ou aux Médiévales».

La fête de la viande existe depuis 35 ans, tandis que les Médiévales ont vu le jour il y a 7 ans, mais ce n’est qu’il y a 5 ans que les deux fêtes se sont mariées. Ces noces de bois seront donc marquées par un moment spécial le samedi dès 13h, avec un apéritif médiéval et un déjeuner dégustation organisés par le comice agricole, place de la Libération. Les festivités débuteront dès 10h, avec la fête médiévale, qui permettra aux visiteurs de remonter le temps grâce à des reconstitutions historiques et des spectacles typiques du Moyen Âge.

Comme le précise Christian Zanna, la fête débutera avec l’ouverture des marchés artisanaux «nous avons une quarantaine d’artisans, l’an dernier il y en avait une trentaine, la demande est très forte», se réjouit-il. Le défilé médiéval aura lieu à 11h au départ de la place Gay-Lussac. Au programme de cette édition, à noter aussi des spectacles, de la danse, des échassiers, des combats de chevaliers, un concert, la présence d’une forge médiévale, un campement avec un espace réservé à la cuisine médiévale, la présence aussi de La guilde des Joueurs associés et du Cercle d’Escrime de Limoges, le retour de l’ours Valentin... Concernant ce dernier, une polémique est née via les associations AVES France et Paris Animaux Zoopolis qui demandent, au travers d’une pétition lancée sur le site Mesopinions.com, l’interdiction du spectacle de « l’ours Valentin » et ce, partout où il doit se produire et donc à Saint-Léonard. Ces associations considèrent notamment que ces spectacles sont incompatibles avec les «besoins fondamentaux de ces animaux».

L’autre événement fort de ces deux jours est la fête de la viande. Là encore les participants ne devraient pas être déçus, entre les concours, les dégustations, le bar à viande, la vente aux enchères et les animations musicales. A noter notamment la soirée dansante animée par Stéphane Villard, samedi soir dès 19h, place de la Libération où sera installé, pour tout le week-end, le comice agricole.

Fatima Azzoug

 

Photo : L’ours Valentin, dont la présence fait polémique, est déjà venu à Saint-Léonard.