Fil info
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk
12:12Varetz : Les Jardins de Colette aux couleurs pascales -> https://t.co/1xbbQSkfz0
11:49Brive-la-Gaillarde : La moustache en ordre de bataille ! -> https://t.co/zLKMGzZX6R
11:18RT : Région : Herboriste : un métier nécessaire? -> https://t.co/Dfy1rZt3Sp
11:17RT : Vernissage : vend. 26 avril 19h suivi d'une conférence "Combat d'esclaves et d'abolitionnistes" par Frédéric Régent… https://t.co/UYazhIgaJc

«Servir en premier le plus souffrant», la loi d’Emmaüs

Emmaüs 87 a tenu son assemblée générale il y a quelques jours, au Moulin de la Ribière à Saint-Priest-Taurion. L’occasion de faire le point sur l’année 2018 et d’évoquer l’avenir.

«Servir en premier le plus souffrant », c’est la loi, la constitution d’Emmaüs inscrite dans son manifeste universel. Cette loi, l’association de Haute-Vienne la poursuit en toute indépendance, avec une liberté totale de dire et d’agir.

L’assemblée qui s’est tenue il y a quelques jours a permis d’accueillir la communauté, les amis et tous ceux qui soutiennent et aident Emmaüs à assurer ses objectifs.

Emmaüs fonctionne sur un trépied composé des compagnons, raison d’être de l’association, des amis, les bénévoles qui apportent et font beaucoup et les salariés qui assurent le quotidien parfois difficile. Et bien sûr, il y a les donateurs et les acheteurs qui jouent aussi un rôle dans cette grande chaîne.

En 2018, l’association s’est redynamisée avec notamment un conseil d’administration plus étoffé et une réorganisation du travail.

C’est aussi l’année d’une meilleure communication avec un développement plus dynamique et plus actuel notamment sur les réseaux et internet.

Autre fait marquant, la volonté de développer l’accueil inconditionnel, et surtout l’accueil des familles qui reste à l’ordre du jour même si le projet d’accueil de famille, notamment à Saint-Just-le-Martel est en stand by, faute de forces vives et parfois de soutien précis.

Autre volonté affichée, développer l’économie d’Emmaüs pour conserver cette fierté de vivre de son travail et développer ses actions de solidarité.

En 2018, l’association a continué la sécurisation de ses bâtis pour un meilleur confort dans le travail et dans les lieux de vie, entretien, vérifications, maintenance, réfection, prévention, bref, répondre aux exigences de sécurité, ce sera un chantier important pour 2019 notamment à la salle des ventes.

2019 sera sans doute marqué en priorité par le début des travaux de rénovation, chantier qui durera jusqu’en 2021.

Ce gros chantier est absolument primordial pour résoudre les problèmes de l’habitat dégradé de la communauté. En 2018, l’association a élaboré avec précision le cahier technique pour la future rénovation et développé la communication afin de collecter les fonds nécessaires à sa réalisation.

 

Légende photo: lors de l’assemblée générale au Moulin de la Ribière à Saint-Priest-Taurion.