Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Saveurs d’Italie s’invitent à la Bonne assiette grâce au lycée des Vaseix

Comme chaque année, des élèves de terminale «service à la personne» du lycée des Vaseix élaborent un repas pour les bénéficiaires de la Bonne assiette, dans le cadre d’un projet mené avec la Banque alimentaire 87.

Il faut dire que chaque semaine, un bénévole de la Banque alimentaire anime un atelier dans lequel les élèves transforment quelques-uns des dons reçus par l’association : «Ces ateliers permettent aux élèves de se familiariser avec le matériel de cuisine et de se lancer dans l’élaboration de ce repas qui est servi aux bénéficiaires de la Bonne assiette» explique Sylvie Brun, enseignante en biologie. Et mardi, il était l’heure pour les élèves d’assurer le service du midi.

Cette année, en plus de lutter comme d’habitude contre le gaspillage alimentaire, les élèves avaient choisi le thème de l’Italie pour leur projet. C’est ainsi qu’ils avaient décoré le restaurant social aux couleurs transalpines et préparé une soupe de légumes, une tarte à la tomate et des spaghettis sauce bolognaise. Pour le dessert, pas de tiramisu mais une universelle compote de pommes : «Ce n’est pas vraiment italien mais la Banque alimentaire a beaucoup de pommes, ça permet donc d’en passer» remarque l’enseignante. D’ailleurs un autre groupe d’élèves de cette classe travaille sur un projet de lutte contre le gaspillage, toujours en lien avec la Banque alimentaire, et organise mercredi prochain une randonnée suivie d’«goûter zéro gaspi» : «Les autres groupes travaillent au profit d’autres associations. Certains vont par exemple faire de l’animation auprès de personnes hospitalisées. Ces projets, qui mobilisent plusieurs matières et qui comptent pour l’examen, tournent toujours autour des services rendus aux usagers» explique Coralie Augereau, enseignante en économie.