Fil info
01:30Région : Fête de la forge de Palisse, une passion à partager | L'Echo https://t.co/9dyMJ8LwRn via
20:15Périgueux : Terminus Périgueux pour Julien -> https://t.co/UpphNbAls3
20:11Dordogne : Les vacances, un droit pour tous -> https://t.co/R4vko1MZyr
18:46Châteauroux : La Banque de France pour une bouchée de pain -> https://t.co/dXJTOwS5SN
18:41RT : Notre maison brûle regarde l' et tente de faire oublier qu'il a validé l'accord UE-Merco… https://t.co/VbZVVraRbs
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl

L’acte XIII des Gilets jaunes, comme un retour aux sources

Social

Environ 150 Gilets jaunes se sont réunis samedi après-midi aux Casseaux à Limoges. Tandis que certains construisaient un nouveau quartier général, d’autres ont longuement défilé en ville.

 

Collages d’affiches, fumigènes jaunes, cris et slogans tels que «Macron démission» ou «Limoges soulève-toi»... Pour ce treizième samedi de mobilisation, les Gilets jaunes ont voulu montrer qu’ils étaient toujours là. Et qu’ils allaient y rester, en construisant un nouveau lieu de rassemblement. «On nous a viré des ronds-points, alors nous allons nous installer ici aux Casseaux, un lieu stratégique où on nous voit et où tous le monde peut facilement s’arrêter pour venir discuter, gilet jaune ou pas», indique Tarik, enseignant et Gilet jaune de la première heure. «Il y avait une véritable demande des Gilets jaunes en manque des ronds-points, poursuit Sonia, l’une des figures des Gilets jaunes unis 87. Notre volonté est de créer une sorte d’auberge espagnole, un lieu ouvert, de partage, de discussion entre petits citoyens, un peu à l’image du café du village qu’on avait dans le temps». Une roulotte, une bâche, quelques palettes, de la musique et des victuailles apportées par chacun, il n’en fallait pas plus pour poursuivre les actions du samedi par une fête en soirée.

Une ambiance bon enfant encore une fois bien loin des affrontements parisiens, même si à Limoges aussi les Gilets jaunes ont été fortement encadrés par la police lors de leur défilé en ville. Des dispositifs importants ont été déployés pour protéger plusieurs grandes chaînes tels que la Fnac, Apple, le Mac Do ou encore les Galeries Lafayette.

Au retour, en fin de journée, une grande banderole «discuter, débattre, s’informer» était accrochée sur le nouveau camps des Gilets jaunes qui ne croient pas au grand débat national initié par le gouvernement. «Ce n’est pas un débat à partir du moment où nos questions restent sans réponses, lancent élisabeth et Sandra, venues de Tulle en renfort. Il y a plein de questions auxquelles notre député n’a pas voulu répondre. On nous a dit que tout avait été enregistré et serait remonté à l’élysée mais on sait que c’est du pipeau. Ce grand débat, c’est de l’enfumage. Ils veulent juste endormir les gens et freiner notre mouvement».

En attendant de décider de leurs futures actions, les Gilets jaunes espèrent remobiliser les troupes pour le samedi 16 février. Un acte XIV qui marquera aussi les trois mois d’existence de leur mouvement.

M.L.

 

nike air max 2019 metallic silver