Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnés à l’ambition régionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ
15:37Mérigny : Les seuils de l'Anglin arasés cette année -> https://t.co/UnmtKOBc0c
15:32Indre : Le photovoltaïque au centre des vœux -> https://t.co/xqPyrT2nf2
15:26RT : Pour conquérir le numérique, « La Marseillaise » a un besoin vital de votre soutien https://t.co/zsWebVd2tu

Radio Trouble Fête; le Top du Portugal

Chaque dimanche, de 10h à 12h, Walter Fernandes et son équipe embarquent les auditeurs habitués et tous les curieux pour 2 heures de musique portugaise à bord de l’émission «Top du Portugal» sur Radio Trouble fête (RTF). Voilà une radio qui porte bien son nom, RTF (Radio Trouble fête). On parle ici de la doyenne des radios associatives du Limousin. Elle viendra bousculer la hiérarchie lors de son apparition sur les ondes au printemps 1980.  Et pour cause ! Au départ clandestine, elle diffuse sa première émission «en pirate» le 26 septembre de la même année. RTF est plus qu’une simple radio, un symbole de liberté d’expression. Cette dernière est gérée par la Société des Citoyens des Amis des Moyens Audiovisuels (SCAMA).  Aujourd’hui, les émissions sont diffusées de façon régulière et enregistrent un nombre important d’auditeurs. C’est le cas du «Top du Portugal», une incitation au voyage. Riche d'un contenu culturel diversifié, c’est la promesse d’une expérience sonore  inédite dans la chaleur d’un pays : le Portugal.Une chaleur que l’on retrouve dans la voix de son animateur Walter Fernandes. «Nous sommes une famille, un groupe de quatre personnes qui comprend un réalisateur, un animateur, une chroniqueuse et un web master», précise le très affable maestro derrière son micro. Et de poursuivre, «on travaille dans une bonne ambiance et ça se ressent à travers notre émission». Le Top du Portugal est un «hommage à l’ancienne génération de Portugais qui a travaillé et vécu à Limoges et partout en France». C’est aussi un «moyen de promotion» pour les artistes actuels. C’est une émission très proche de ses auditeurs. L’animateur et son équipe sont fiers de recevoir «beaucoup d’appels, des messages d’auditeurs à chaque émission». Et de s’en féliciter en ajoutant «sans eux, on n’existerait pas».Avec le temps, les collaborations avec le consulat portugais de France, l’amicale Franco-Portugaise qui au passage fêtera ses 50 ans cette année et le groupe folklorique «Os Lusitanos» de Limoges ont vu le jour. De quoi donner plus de rayonnement à l’émission. À noter que la mission principale de cette dernière reste la promotion du patrimoine culturel portugais et également donner plus d’audiences à la diaspora portugaise présente dans la région. Et pour conclure, «sejam felizes» (soyez heureux!) comme l’entonne l’animateur à chaque émission.Massil Choubane