Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx

Le 15 décembre au foyer de l’opéra; Berlin des deux côtés du Mur

Culture

 Le foyer de l’Opéra accueille ce 15 décembre «Ein Vis-à-vis» spectacle de théâtre musical scénographié et mis en scène par le Kollectiv 4.En 1962, sortait en salles «L’Ange exterminateur» de Luis Buñuel, huis clos dans lequel une poignée d’invités réunis au creux d’un salon luxueux se retrouvent subitement dans l’impossibilité de sortir : un étrange sort les a barricadés dans la pièce, par un mur invisible capable d’infléchir le cours visibles des choses, des événements. Dans «Ein vis-à-vis», un axe de symétrie bilatérale entre deux espaces, un double vis-à-vis, mais sans tain, sépare quatre personnages, deux couples, l’un vivant à l’Est du Mur de Berlin, l’autre à l’Ouest. Nous sommes à Berlin en automne 1988. L’espoir ou l’intuition d’une réunification prochaine absorbe les deux couples, les effraie ou les émerveille tout à la fois. Ils s’extirpent du langage morne des apparences pour dire leur désir, leur joie, l’exubérance de vivre, d’aimer. Nous ne sommes pas sûrs que nous ne soyons jamais livrés à l’arbitraire. Si c’est un mur bien réel qui a bouleversé la vie ces quatre personnages, c’est tout autant l’arbitraire d’une frontière physique en plein cœur de Berlin qui les a disposés soudain d’un bout à l’autre du monde.Les personnages, tantôt réalistes tantôt purs symboles, sont ainsi amenés à se confronter à leurs préjugés, qui sont autant de murs invisibles à traverser. Comment concilier l’image sociale et le moi profond quand la propagande, à l’Est comme à l’Ouest, comble la vie des individus tout en les privant d’un véritable destin ? Que signifie «être Allemand» dans un tel contexte ?«Si nous avons intitulé Ein Vis-à-vis «théâtre musical», c’est que la musique y est prépondérante et poursuit le sens de chaque tableau en une grande variété d’influences esthétiques, de J.-S. Bach aux Einstürzende Neubauten, en passant par Gustav Mahler et Kurt Weill souligne Fabien Leriche. Nous avons écrit des tableaux de narration réaliste, mais choisi également de faire entendre la langue allemande en de courts poèmes. Les pièces sélectionnées forment l’enceinte d’une mémoire commune et d’un souvenir du futur, la confrontation avec le texte offrant un contraste permanent, une harmonie qui tend à être retrouvée».Programme musical : Marlène Dietrich, Hans-Eckard Wenzel, Hans Eisler, Johann-Sebastian Bach, Comedian Harmonists, Robert Schumann, Paul Hindemith, Kurt Weill, Kraftwerk, Gustav Mahler.«Ein Vis-à-vis». Théâtre musical dans le cadre de La 2e scène. Foyer du public de l’Opéra samedi 15 décembre à 17h.Floriane Duroure, Fabien Leriche, textes ainsi que des extraits du livre «Le Ciel Divisé» de Christa Wolf.Scénographie, mise en scène : Kollektiv 4Arrangements musicaux : Guillaume Prieur, Benoît Bisch. Interprètes : Lynda Bisch, Floriane Duroure,  Christophe Gateau, Fabien Leriche. Piano :Thomas Besnard. Costumes : Nelli Vermel.Décors réalisés par l’Opéra de Limoges