Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

Le 15 décembre au foyer de l’opéra; Berlin des deux côtés du Mur

Culture

 Le foyer de l’Opéra accueille ce 15 décembre «Ein Vis-à-vis» spectacle de théâtre musical scénographié et mis en scène par le Kollectiv 4.En 1962, sortait en salles «L’Ange exterminateur» de Luis Buñuel, huis clos dans lequel une poignée d’invités réunis au creux d’un salon luxueux se retrouvent subitement dans l’impossibilité de sortir : un étrange sort les a barricadés dans la pièce, par un mur invisible capable d’infléchir le cours visibles des choses, des événements. Dans «Ein vis-à-vis», un axe de symétrie bilatérale entre deux espaces, un double vis-à-vis, mais sans tain, sépare quatre personnages, deux couples, l’un vivant à l’Est du Mur de Berlin, l’autre à l’Ouest. Nous sommes à Berlin en automne 1988. L’espoir ou l’intuition d’une réunification prochaine absorbe les deux couples, les effraie ou les émerveille tout à la fois. Ils s’extirpent du langage morne des apparences pour dire leur désir, leur joie, l’exubérance de vivre, d’aimer. Nous ne sommes pas sûrs que nous ne soyons jamais livrés à l’arbitraire. Si c’est un mur bien réel qui a bouleversé la vie ces quatre personnages, c’est tout autant l’arbitraire d’une frontière physique en plein cœur de Berlin qui les a disposés soudain d’un bout à l’autre du monde.Les personnages, tantôt réalistes tantôt purs symboles, sont ainsi amenés à se confronter à leurs préjugés, qui sont autant de murs invisibles à traverser. Comment concilier l’image sociale et le moi profond quand la propagande, à l’Est comme à l’Ouest, comble la vie des individus tout en les privant d’un véritable destin ? Que signifie «être Allemand» dans un tel contexte ?«Si nous avons intitulé Ein Vis-à-vis «théâtre musical», c’est que la musique y est prépondérante et poursuit le sens de chaque tableau en une grande variété d’influences esthétiques, de J.-S. Bach aux Einstürzende Neubauten, en passant par Gustav Mahler et Kurt Weill souligne Fabien Leriche. Nous avons écrit des tableaux de narration réaliste, mais choisi également de faire entendre la langue allemande en de courts poèmes. Les pièces sélectionnées forment l’enceinte d’une mémoire commune et d’un souvenir du futur, la confrontation avec le texte offrant un contraste permanent, une harmonie qui tend à être retrouvée».Programme musical : Marlène Dietrich, Hans-Eckard Wenzel, Hans Eisler, Johann-Sebastian Bach, Comedian Harmonists, Robert Schumann, Paul Hindemith, Kurt Weill, Kraftwerk, Gustav Mahler.«Ein Vis-à-vis». Théâtre musical dans le cadre de La 2e scène. Foyer du public de l’Opéra samedi 15 décembre à 17h.Floriane Duroure, Fabien Leriche, textes ainsi que des extraits du livre «Le Ciel Divisé» de Christa Wolf.Scénographie, mise en scène : Kollektiv 4Arrangements musicaux : Guillaume Prieur, Benoît Bisch. Interprètes : Lynda Bisch, Floriane Duroure,  Christophe Gateau, Fabien Leriche. Piano :Thomas Besnard. Costumes : Nelli Vermel.Décors réalisés par l’Opéra de Limoges