Fil info
19:02Châteauroux : Les collégiens s’initient aux élections européennes -> https://t.co/IcRNK6ODV3
19:01Indre : Ils seront au festival Darc cet été -> https://t.co/6VhXbGIlzL
18:46Corrèze : Village éphémère pour service durable -> https://t.co/JI7L2cyQyP
17:35# # - -Vienne : L’éducation par le sport prend ses marques dans l'Ouest-Limousin -> https://t.co/Wxfgs7ZXl1
15:44France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/1kglhvP5Ce
15:37Le Blanc : Et pourquoi pas une grainothèque à la médiathèque ? -> https://t.co/7afZJWkz4f
15:36France : Allegro : anniversaire dans l'allégresse -> https://t.co/t8T1dFlFYN
15:28La Châtre : Futurs virtuoses sur scène -> https://t.co/3RBxPCh9VO
07:35# # - -Junien : L’oiseau rare, conté par Sandrine Gniady, c’est demain à la médiathèque -> https://t.co/tGwdvHOC7d
07:34# # - -Junien : Faites des livres : plus qu’un festival ! -> https://t.co/RwgwcP7Wak
07:30# # - : Une meilleure desserte de La Bastide pour une meilleure attractivité -> https://t.co/a5tUGGCzF6
07:27# # - -Vienne : Les militants des droits humains font bloc autour d’Aziz -> https://t.co/xZ2Oanw5UD
07:25# # - -Vienne : USEP et FOL, l’accès à l’éducation comme leitmotiv -> https://t.co/6MhDw5Q8N0
07:23Région : Pour une meilleure reconnaissance des AESH, ’un métier tout à fait essentiel -> https://t.co/b3a49EiU43
07:21Région : Reconnaître le préjudice des proches de victimes -> https://t.co/GV8EM0BkxN
07:18Région : Loi mobilité, LOM : Urgence ligne POLT argumente -> https://t.co/U0bz5uAN87

Le 15 décembre au foyer de l’opéra; Berlin des deux côtés du Mur

Culture

 Le foyer de l’Opéra accueille ce 15 décembre «Ein Vis-à-vis» spectacle de théâtre musical scénographié et mis en scène par le Kollectiv 4.En 1962, sortait en salles «L’Ange exterminateur» de Luis Buñuel, huis clos dans lequel une poignée d’invités réunis au creux d’un salon luxueux se retrouvent subitement dans l’impossibilité de sortir : un étrange sort les a barricadés dans la pièce, par un mur invisible capable d’infléchir le cours visibles des choses, des événements. Dans «Ein vis-à-vis», un axe de symétrie bilatérale entre deux espaces, un double vis-à-vis, mais sans tain, sépare quatre personnages, deux couples, l’un vivant à l’Est du Mur de Berlin, l’autre à l’Ouest. Nous sommes à Berlin en automne 1988. L’espoir ou l’intuition d’une réunification prochaine absorbe les deux couples, les effraie ou les émerveille tout à la fois. Ils s’extirpent du langage morne des apparences pour dire leur désir, leur joie, l’exubérance de vivre, d’aimer. Nous ne sommes pas sûrs que nous ne soyons jamais livrés à l’arbitraire. Si c’est un mur bien réel qui a bouleversé la vie ces quatre personnages, c’est tout autant l’arbitraire d’une frontière physique en plein cœur de Berlin qui les a disposés soudain d’un bout à l’autre du monde.Les personnages, tantôt réalistes tantôt purs symboles, sont ainsi amenés à se confronter à leurs préjugés, qui sont autant de murs invisibles à traverser. Comment concilier l’image sociale et le moi profond quand la propagande, à l’Est comme à l’Ouest, comble la vie des individus tout en les privant d’un véritable destin ? Que signifie «être Allemand» dans un tel contexte ?«Si nous avons intitulé Ein Vis-à-vis «théâtre musical», c’est que la musique y est prépondérante et poursuit le sens de chaque tableau en une grande variété d’influences esthétiques, de J.-S. Bach aux Einstürzende Neubauten, en passant par Gustav Mahler et Kurt Weill souligne Fabien Leriche. Nous avons écrit des tableaux de narration réaliste, mais choisi également de faire entendre la langue allemande en de courts poèmes. Les pièces sélectionnées forment l’enceinte d’une mémoire commune et d’un souvenir du futur, la confrontation avec le texte offrant un contraste permanent, une harmonie qui tend à être retrouvée».Programme musical : Marlène Dietrich, Hans-Eckard Wenzel, Hans Eisler, Johann-Sebastian Bach, Comedian Harmonists, Robert Schumann, Paul Hindemith, Kurt Weill, Kraftwerk, Gustav Mahler.«Ein Vis-à-vis». Théâtre musical dans le cadre de La 2e scène. Foyer du public de l’Opéra samedi 15 décembre à 17h.Floriane Duroure, Fabien Leriche, textes ainsi que des extraits du livre «Le Ciel Divisé» de Christa Wolf.Scénographie, mise en scène : Kollektiv 4Arrangements musicaux : Guillaume Prieur, Benoît Bisch. Interprètes : Lynda Bisch, Floriane Duroure,  Christophe Gateau, Fabien Leriche. Piano :Thomas Besnard. Costumes : Nelli Vermel.Décors réalisés par l’Opéra de Limoges