Fil info
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY
22:56Région : Affaire Séréna : Un procès pour l’exemple ? -> https://t.co/r2TLnLKbVF
22:13Corrèze : Mouvement des Gilets Jaunes : les forces de sécurité seront mobilisées | L'Echo https://t.co/OivtCNEMPh via
21:47cérémonie de l'arbre de la Paix à Rosiers d'Egletons dans aujourd'hui https://t.co/niWGo6T8Oz

Essence, la parole aux mécontents

 Depuis quelques semaines, la colère gronde. Suite à la dernière hausse du prix des carburants aux pompes à essence, la colère des Français a éclaté et des appels à la mobilisation et au blocage ont été lancé par vagues, un peu partout en France, mais surtout sur les réseaux sociaux. En Haute-Vienne, les Limousins sont, eux aussi très en colère. Rencontre avec quelques-uns d’entre eux. Marie-Line a 57 ans. Elle est auxiliaire de vie à domicile. Elle fait 40 km par jour pour aller et revenir du travail. Depuis 2 ans, elle a changé de voiture et l’augmentation du prix de l’essence à la pompe fait qu’elle met 15 € supplémentaires par plein de carburant. Au rythme de deux pleins par mois, faites le calcul ; c’est 30 € de plus à débourser. Une bagatelle pour certains, mais pas pour elle. Marie-Line vit seule avec un petit salaire ; à sa charge : un loyer, des charges courantes, alors l’augmentation du prix de l’essence représente pour elle un budget supplémentaire énorme à assumer. La quinquagénaire expliqué ses attentes sur la mobilisation du 17 novembre : «je souhaite que tout le monde bouge et se mobilise ; j'espère que le mouvement s’étalera sur plusieurs jours, qu’il n’y aura plus d’essence dans les stations et que plus personne ne pourra bouger, pour que nous citoyens français, soyons entendu». Marie-Line explique que dans son entourage, sa fille manifestera également car habitant Nantiat et se rendant tous les jours à Limoges pour travailler, la hausse du carburant est aussi lourde à supporter. Des amis, qui travaillent à l’usine avec des «petits salaires» confient que chaque nouvelle augmentation est difficile à supporter ; qu’il n’y a plus de sortie inutile ou de petits plaisirs.Bernard, lui, a 73ans. Il est retraité mais a exercé la profession de commercial pendant de nombreuses années. L’appel à la mobilisation le 17 novembre, il y plonge «les 2 pieds dedans». Il explique : «je rejoindrais tous ceux qui bloqueront les accès des villes ; pourquoi ? Trop c’est trop. Nous avons une perte de pouvoir d’achats constante et j’attends que le gouvernement et son Président stoppent toutes les contraintes qu’ils nous imposent.» Concernant l’impact du blocus routier programmé le samedi 17 novembre sur la ville de Limoges, Bernard nous explique qu’il a des doutes sur les bonnes retombées de la mobilisation, mais il explique que les Limousins, comme tous les Français, sont obligés de réagir et ce par tous les moyens (pacifiques précise- t-il) à leur disposition. «Les ponctions de l’Etat sur le peuple français doivent cesser avant que cela ne dégénère et que le peuple français se mobilise encore davantage. Je rappelle au gouvernement que les élus sont là pour servir le peuple et non pour se servir de lui».A noter : il y a 2 jours, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a confirmé une nouvelle hausse des taxes sur les carburants en janvier 2019. Mettant en avant l’intérêt pour la transition écologique, le gouvernement aura, sans doute, omis d’envisager, que ces hausses de prix qui se noient parmi tant d’autres, marqueront, elles, une transition brutale vers la pauvreté. Car certains préfèrent ne pas le mentionner, les répercussions des prix à la pompe vont se généraliser à tous les produits de consommation. Les professionnels comme les entreprises de transport routier vont devoir imputer ces hausses de prix à leurs clients et qui est au bout de la chaine ? Les citoyens français. Transport de matière première, nourriture, produits transformés... tous les secteurs subiront des hausses de prix.Bernard aura résumé un sentiment général : trop c’est trop. A quelques mois des fêtes, les Français aspirent à des jours meilleurs, à un pouvoir d’achat convenable et à un arrêt des ponctions perpétuelles et indirectes sur les salaires. Concernant la mobilisation et le blocus routier de la journée du 17 novembre, différents points de regroupement s’organise en Haute-Vienne, comme par exemple au rond point de Grossereix ; mais beaucoup en appelle à un blocus général de toutes les routes nationales, autoroutes, péages... Le samedi 17 novembre, le jeudi noir de 2018 ? Affaire à suivre.Nathalie Petoux