Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN

Saint-Sulpice-les-Feuilles: mobilisation générale pour commémorer l’armistice

Armistice 1918

ASaint-Sulpice-les-Feuilles, on s’active pour fignoler les derniers préparatifs de ce qui s’annonce comme une belle journée. Le 11 novembre, la commune va célébrer l’armistice en recréant l’atmosphère d’une journée de 1918.

En ce dernier lundi soir d’octobre, la pluie ne cesse de tomber et le thermomètre ne dépasse pas les trois degrés mais une petite troupe se forme peu à peu devant l’église. Du côté des dames, on dévoile le parapluie trouvé dans le grenier, le chapeau de sa grand-mère et le tablier fraîchement teint pour l’occasion. Nez rougi par le froid mais fidèles au poste, chez les hommes c’est fièrement qu’on a revêti les costumes de Poilus et qu’on parfait la marche au pas, au rythme du tambour. En chef de file, Patrick Peyrat. L’ancien gendarme a aussi donné quelques conseils à la trentaine d’hommes sur le maniement des armes, d’autant que certains n’ont pas fait le service militaire. Son arrière-grand-père et son grand-père sont rentrés du front en vie, lui est parti dans de nom-breux pays en guerre dans le cadre d’opérations extérieures. «C’est le moment opportun pour honorer nos anciens, souligne Patrick Peyrat. On ne peut s’imaginer le calvaire qu’ils ont vécu».  Cent ans après... Commerçants, associations, enfants, élus, pensionnaires de la maison de retraite, Anciens Combattants*... Ce sont 200 personnes qui se sont mobilisées pour animer leur petite commune le jour du 11 novembre, et ainsi célébrer le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale. Une idée lancée au printemps par le maire, Alain Jouanny, à laquelle la population a rapidement répondu favorablement. En 2014 déjà, la commune avait rendu hommage aux 115 Saint-Sulpiciens morts pour la France en érigeant un mémorial devant la mairie. Cette structure symbolique prend la forme d’un arbre et rappelle par ses racines, l’attachement profond des hommes à leur village. Par la minceur de ses branches tortueuses, il rappelle également la souffrance, la peur, la douleur des soldats au cours des combats. «Nous avons commémoré le début de la guerre, il nous fallait célébrer l’armistice. Pour un ancien chef-lieu de canton, c’était obligatoire», insiste Alain Jouanny. Dans quelques jours, Pierrette jouera le rôle de la femme du maire tandis que son mari sera déguisé en curé. «On se connaît tous alors quand quelqu’un propose quelque chose, on y va tous ! On réfléchit ensemble, on se prête des affaires... C’est l’esprit village, on ne voit ça que dans des petits bourgs comme le nôtre», se réjouit celle qui a tout de suite été partante. Le 11 novembre, il s’agira une nouvelle fois de rendre hommage, avec toujours ce devoir de mémoire et de transmission, mais aussi cette volonté de célébrer la paix avec gaieté. Des habitants en costume d’époque, une foire aux bestiaux, un marché d’antan, des véhicules anciens, des attelages, des démonstrations de vieux métiers, un repas républicain à midi suivi d’un bal populaire... Qui s’aventurera dans les rues de Saint-Sulpice-les-Feuilles doit s’attendre à faire un véritable saut dans le temps. En attendant, chacun prend part à cette belle dynamique. Tandis que certains repeignent leurs vitrines, d’autres y affichent les Une des journaux de l’époque. L’ancien marchand de vin lui, se prépare à ressortir vieux fûts et alambics. Bref, tous ont mis les petits plats dans les grands pour être à la hauteur de cet évènement. * de Saint-Sulpice-les-Feuilles mais aussi Mailhac-sur-Benaize et Les Grands-Chézeaux. Page Facebook : SSLF 11 Novembre 2018. 

Au programme

- à 9h : inauguration de l’exposition 14-18 dans la salle du conseil municipal.- à 11h : annonce de la fin de la guerre. Les cloches sonneront pendant onze minutes. Puis défilé de trente soldats suivis par la population et les Anciens Combattants de l’église au monument aux Morts).- à 11h30 : départ de la course d’antan d’une durée d’une heure avec une boucle de trois fois trois kilomètres (pas de chrono mais un lot pour la plus belle tenue sportive d’époque). - à 12h30 : repas républicain sous chapiteau chauffé. Au menu : pâté de tête à l’ancienne, potée limousine, fromage, flognarde aux pommes (12e boissons non comprises, réservation obligatoire au 05.55.76.74.46).- De 14h à 16h : bal populaire avec groupes folkloriques, orgue de barbarie et accordéon.- De 17h à 19h : grande cérémonie du 11 Novembre. Départ du défilé de la place de l’Église pour aller au monument aux Morts (soldats, autorités, Anciens Combattants, enfants, citoyens).- à 19h : feu d’artifice en face de la mairie, suivi d’un vin d’honneur.Et toute la journée : vente de cocardes commémoratives ; exposition de matériel, outils, vélos ; stands de vieux métiers ; reconstitution d’une école d’époque ; reconstitution d’une tente de la Croix-Rouge ; balades calèches et autres attelages, attelage de bœufs, tracteur à vapeur, voitures anciennes...