Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y

Sang pour sang campus, une histoire de partage

Les collectes de sang étudiantes « Sang pour Sang Campus » organisées en partenariat avec les Lions Clubs, fêtent cette année leurs 10 ans avec 26 collectes organisées partout en France dont Limoges.

Depuis la première édition à Pessac en 2008, ces collectes ont accueilli environ 40 000 étudiants donneurs. Chaque année les étudiants se mobilisent toujours plus nombreux, faisant ainsi pleinement résonner les valeurs de partage, de solidarité et de citoyenneté. Fortes de leur succès, les collectes organisées sous ce label sont de plus en plus nombreuses chaque année : en 2018, ce sont 26 collectes qui se tiendront dans huit régions de France dont la nôtre.
Sang pour sang campus à Limoges
Les 6 Clubs Lions de Limoges et les associations étudiantes se mobilisent aux côtés de l’Etablissement Français du Sang pour informer, sensibiliser au don de sang, les mardi 13 et mercredi 14 novembre, sous chapiteaux, campus de Vanteaux.
Les donneurs de l’ensemble des composantes de l’université de Limoges invités à se mobiliser seront accueillis dans une ambiance festive et conviviale : animations photobox pour partager son expérience sur les réseaux sociaux et collation gourmande avec potage à la châtaigne, sandwichs, crêpes, choux à la crème et autres gourmandises…
Ces collectes événementielles organisées au cœur de la vie étudiante, ont pour objectif de sensibiliser les étudiants au don du sang, de détecter et fidéliser de nouveaux jeunes donneurs et rappeler l’importance de ce geste solidaire qui sauve chaque jour des vies.
Ces collectes auprès des étudiants sont particulièrement importantes pour l’EFS, qui doit mobiliser les jeunes générations afin de renouveler la population des donneurs de sang. Chaque année, 170 000 donneurs quittent cette grande chaîne de solidarité en raison de l’atteinte de la limite d’âge.
10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour en France pour soigner les malades. Aucun traitement ni médicament de synthèse ne peut se substituer aux produits sanguins. La mobilisation des donneurs est donc indispensable pour soigner chaque année un million de malades, notamment en cas de leucémies, de cancers ou encore de maladies génétiques.
Le sang offert se reconstitue rapidement chez le donneur mais les globules rouges ne se conservent que 42 jours une fois prélevés et les plaquettes seulement 7 jours. D’où l’importance des collectes et la mobilisation des donneurs.
On recense 9 000 étudiants donneurs en moyenne chaque année, dont plus de la moitié sont de primo-donneurs.
Limoges fera donc partie des 26 villes où des collectes seront organisées en novembre à l’occasion de deux journées qui se veulent festives.