Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

La viande à l’heure médiévale

La Fête de la viande bovine limousine associée aux Médiévales ont ce week-end attiré de très nombreux visiteurs dans le bourg de Saint-Léonard-de-Noblat, autour d’animations costumées et de dégustations de viandes locales.

Une joyeuse ambiance, de belles bêtes, des mets goûteux, et une profession disponible pour expliquer son travail au consommateur...
Tout était réuni ce week-end pour faire des Médiévales et de la Fête de la viande bovine limousine,
réunies pour la 5e année consécutive dans le bourg de Saint-Léonard-de-Noblat, le rendez-vous incontournable de cet avant-dernier week-end d’août. «Un mariage heureux, plus riche encore cette année, avec un clin d’œil particulier au 20e anniversaire de l’inscription du chemin de Saint-Jacques de Compostelle et de la collégiale sur la liste du Patrimoine mondial par l’Unesco» précise Christian Zanna, président du comité d’animation de Saint-Léonard, organisateur des Médiévales. Les visiteurs ont ainsi pu profiter du marché médiéval dans le bourg avec une quarantaine d’exposants (cuir, bois, vannerie, coutellerie, vitraux, etc.), découvrir la Fachuria, forge du XVIe siècle, Les Géants du ciel, fauconnerie en vol libre, et le camp médiéval où des animations fil rouge ont été proposées tout au long du week-end. Aux côtés des «Audélàô et Narûlià», les échassières enchanteresses de la troupe Yalicko, cette nouvelle édition signait notamment la première participation des Lions de Lastours, compagnie médiévale et jeune équipe de behourd créée en mars. «Il s’agit d’un combat médiéval lourd, rare en équipe, une sorte de full contact en armure complète de chevalier reforgée à l’identique des XIVe, XVe siècle» explique Jordan Sangrelet, capitaine de l’équipe. 40 kg d’armure par tête pour un combat non chorégraphié où les coups sont vraiment portés... et n’ont pas manqué d’impressionner le public.
Sous la halle, dès samedi midi, l’entrecôte et les saucisses de bœuf produites sur le canton, victimes de leur succès, n’étaient déjà plus qu’un souvenir... Mais il restait encore de beaux morceaux pour les gourmets de l’après-midi et du dimanche, fidèles à chaque édition.
Une filière à défendre
Sur le marché artisanal, Interbev, l’interprofession bétail et viande représentant la filière de l’élevage jusqu’au distributeur, proposait jeux, recettes, et informations diverses aux consommateurs... «pour recadrer les idées reçues sur la viande, au plan nutritionnel, professionnel et bien-être animal précise le délégué régional, Xavier Nicolle. Un animal maltraité ne fera jamais une bonne viande... Nous sommes sur un élevage qui consomme à 90% d’herbe. De manière générale en France, l’élevage est vertueux. On reproche aux éleveurs français leurs pratiques, mais à force de décourager la filière, on risque de se retrouver avec des importations américaines et canadiennes qui sont loin de répondre à nos normes de production environnementales, mais aussi sanitaires, avec de grosses exploitations qui nourrisent leurs animaux avec des viandes hormonées. La profession sature de remises en cause injustes, nous venons aujourd’hui au contact du public pour répondre à toutes les questions. Avec un mot d’ordre : l’élevage, ce sont nos racines...».
Samedi matin, se tenait également le concours de reproducteurs où 78 bêtes étaient présentées. L’après-midi, place au concours d’animaux de boucherie, avant la vente aux enchères aux professionnels le dimanche matin. «Ici, nous sommes au cœur de la race bovine limousine. Le retentissement de notre fête est national, la viande des bêtes de boucherie vendues dimanche sera distribuée aux quatre coins de France explique Aurélien Baurie, président du comice agricole de Saint-Léonard-de Noblat, organisateur de ces 35es Journée de la viande bovine limousine. «Nous sommes là pour promouvoir un savoir-faire de qualité, respectable, au travers de la quarantaine d’élevages -de Haute-Vienne, Creuse et Corrèze- représentés. Avis à la population : nous accueillerons à bras ouverts toutes les associations souhaitant participer à la fête et promouvoir Saint-Léonard à nos côtés lors de la prochaine édition*».
L’année dernière, avec plus de 15.000 visiteurs sur les deux jours, plus de 2.000 repas à base de vache «label», viande de haute qualité cuisinée par l’équipe du restaurant Le Geiracois, ont été servis lors de la fête sous le bar à viande. Cette année, les très nombreux gastronomes ont encore été gâtés : service dynamique, viande goûteuse soulignée d’une sauce onctueuse à souhait, et toujours le sourire malgré le rush. C’est sûr, on reviendra l’année prochaine !
* Contacter le bureau du comice les mardis et jeudis matins au 05.55.56.51.21.
Par Isabelle Haderer