Fil info
22:11Région : Affaire Séréna : la mansuétude du tribunal -> https://t.co/yYQ0g4te0e
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY

Lastours à la sauce médiévale

Festivités

Ce week-end, le petit village de Lastours a une nouvelle fois fait un voyage dans le temps à l’occasion de la 51e grande fête médiévale organisée par l’Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Environnement en Limousin (ASPEL). Dames, seigneurs, chevaliers, forgeron et autres artisans ont investi le château et plongé les visiteurs dans les couloirs du temps.

Au fur et à mesure que l’on se rapproche du château de Lastours, la musique de Games of Thrones, jouée au violon, se fait entendre, très vite interrompue par un fort «Oyez oyez, braves gens...». Aucun doute, direction le Moyen-âge.
Depuis 1979, l’ASPEL - Les Amis de Lastours œuvre à la mise en valeur, la consolidation et l’animation des ruines du château de Lastours ainsi qu’à l’étude et la promotion du site riche de 10 000 ans d’histoire. Ainsi, de la fin de l’automne au début du printemps, les bénévoles donnent de leur temps pour réaliser des travaux d’entretien et de consolidation des ruines. Puis vient la saison touristique, avec la mise en place de décors, jeux, et la préparation de matériel pédagogique pour faire découvrir le château et son jardin... Et la traditionnelle grande fête médiévale, 51e du nom. Un nombre qui a de quoi faire rougir bien d’autres manifestations. «Au départ, nous organisions trois fêtes par un, une à Pâques, une en octobre puis une en août. Et nous avons décidé de n’en faire plus qu’une de grande envergure en août, rappelle Jean-Michel Menard, le président de l’association. La première a eu lieu en 1996, à l’occasion de l’anniversaire du héros local, Gouffier de Lastours que l’on appelait aussi le chevalier au lion. Le public a répondu présent, et on a continué».

Des visiteurs acteurs de la fête
Le secret de longévité de la manifestation, c’est d’abord la passion de Jean-Michel Menard et de son équipe de bénévoles, mais aussi la qualité des animations proposées. Des saynètes au tir à l’arc, en passant par les combats médiévaux, la jonglerie, la musique ou le cracheur de feu... Il s’agit de professionnels venus de toute la France, et pour la plupart des habitués. «Au fil des années nous avons tissé des liens. Les troupes reviennent chaque année ou tous les deux ans et adaptent leur spectacle. Nous sommes très heureux qu’ils reviennent», indique Jean-Michel Menard. Tapisserie, cuir, nourriture, boucliers et épées en bois... Durant le week-end, une quinzaine d’artisans avaient aussi installé leur stand autour de la forteresse. Mais les organisateurs privilégient les animations pour faire vivre le lieu, de manière interactive et instructive «afin que les visiteurs soient aussi acteurs de la fête». Petits et grands on notamment pu participer à un atelier poterie ou revêtir des cos-tumes d’époque. «C’est comme dans les livres mais en mieux parce que tout est vivant», lance Gabin, 11 ans, visiblement émerveillé après avoir tiré à l’arbalète.
Ripailles moyenâgeuses
Les parents ne sont pas en reste : «J’ai appris l’origine de plusieurs expressions comme mettre la table, puisqu’au Moyen-âge les tables n’étaient que des planches posées sur des tréteaux pour pouvoir accueillir suffisamment de convives», raconte Jean-Christophe venu de Limoges. Midi et soir, les bénévoles ont justement mis la table pour rassasier public et troupes. Dans une ambiance banquet, tous ont dégusté du bœuf à la sauce hypocras, un vin médiéval aux épices. En accompagnement, pas de tomates ni de pommes de terre ou autres produits que l’on ne consommait pas à l’époque, mais tous les ingrédients étaient réunis pour danser, chanter et festoyer !

Mégane Lépine