Fil info
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Vie et commerces au cœur des quartiers

Gérard Vandenbroucke et Bruno Genest, respectivement président et 1er vice-président de Limoges Métropole ont reçu une délégation de l’EPARECA (établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux).

Gérard Vandenbroucke et Bruno Genest, accompagnés de Catherine Mauguien-Sicard, adjointe au maire de Limoges et des différents partenaires du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPRU) ont reçu il y a quelques jours une délégation de l’EPARECA, Christelle Breem, directrice des études et Mohamed Touchi, directeur des programmes, pour une visite des zones commerciales situées dans les quartiers prioritaires de Limoges.
Créé en 1996 par la Loi du Pacte de Relance pour la Ville, l’EPARECA, Etablissement Public National d’Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux, accompagne les collectivités locales dans la reconquête de leurs zones commerciales et artisanales de proximité, au sein des quartiers en difficulté, afin d'apporter du confort de vie et recréer durablement du lien social.
L’établissement public inscrit son action dans les orientations fixées par le gouvernement, visant à favoriser le développement économique, la cohésion et la mixité sociale, l’amélioration de la qualité de vie des habitants et l’accès aux commerces.
Aussi, de la galerie commerciale de Beaubreuil, à l’entrée du Val de l’Aurence (parking de l’Eco Frais), en passant par la nouvelle entrée du quartier de la Bastide et l’espace commercial des Portes-Ferrées, toutes ces galeries marchandes de la ville, situées dans des quartiers dits « prioritaires » et nécessitant des aménagements pour le développement du commerce ont été présentées à l’EPARECA.
Une visite qui a permis à l’organisme d’Etat de découvrir le territoire, ses problématiques et ses attentes afin de pouvoir, très prochainement, proposer un plan d’accompagnement pour la redynamisation de ces différents sites.