Fil info
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ

Peyrat : le musée s’affiche et s’étoffe

A Peyrat-le-Château, les collections du musée de la Première brigade de marche du Colonel Guingouin ont été enrichies grâce à des dons faits dernièrement et ont maintenant un visuel.

Pour remercier les nombreux contributeurs et les élèves qui ont créé le logo pour le musée, l’association des Créateurs et Amis du Musée de la Résistance et la municipalité les ont invités pour une visite commentée par son président, Marc Montaudon.
Un travail important a été mené avec les collégiens
À cette occasion, plusieurs visuels ont été montrés à l’assistance. Imaginés par les élèves des collèges de Châteauneuf-la-Forêt et d’Eymoutiers lors de leurs séances d’arts plastiques, ces logos devaient reprendre obligatoirement certains éléments. Comme l’explique leur professeur Anne, présente sur les deux établissements, ce logo devait faire figurer l’appartenance du musée au réseau des musées nationaux de la Résistance (MNR) et évoquer la commune où il est situé. C’est le travail conçu par deux Castelneuviennes, Léa-Marie et Marie.
Le président de l’association a conduit les visiteurs à découvrir les salles qui ont été remaniées au gré des apports matériels auxquels figurent entre autres, une carte plastifiée, un parachute... L’histoire de la création de ce musée remonte à quelques décennies alors que d’anciens membres de ce maquis et leurs descendants ont émis le projet de réunir en un même lieu toutes les archives ainsi que du matériel usité par les combattants de cette Première Brigade de Marche Limousine. Outre ces archives historiques, ils ont voulu rendre hommage aux femmes qui ont soutenu le maquis mais aussi aux légaux (personnes qui, tout en travaillant officiellement pour les autorités de Vichy, épaulaient secrètement la Résistance). Comme l’explique Marc Montaudon, «les différentes municipalités ont soutenu ce projet ; depuis celle de Jean Vialatou qui a acquis le corps de garde de l’ancien château jusqu’à celle-ci qui a embauché une personne pour le musée lui-même ainsi que pour sa promotion dans lors de salons dédiés ou non à la Résistance.»
Ce musée étant, par ailleurs, le seul du secteur à être dédié à cette Brigade du Colonel Guingouin, il regroupe des archives collectées dans la commune bien sûr mais également auprès d’autres tels Magnac-Bourg où a agi le réseau de Charles Gaumondie ou encore  La Croisille-sur-Briance entre au-tres.
Les salles du rez-de-chaussée ont également été investies afin d’y accueillir des expositions temporaires dont celles de cette année «Résistance et déportation» proposée par l’association des Déportés et Internés Résistants 87 et celle de Jean-Paul Maïs qui a modélisé les trains pour l’enfer et montré l’horreur des camps de concentration et d’extermination.
Durant la période estivale, ce musée est ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30 et les samedis et dimanches de 14 h 30 à 17 h 30. Tarifs : plein tarif 3,50 euros et  2, 50 euros pour les groupes (dès 10 personnes), gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.